Québec: La mère d'un ancien chef indépendantiste retrouvée morte de froid à l'extérieur de sa maison de retraite

DEUIL La nonagénaire est sortie de l’immeuble à cause d’une alarme incendie et s’est retrouvée coincée dehors…

20 Minutes avec agences

— 

L'ancien chef indépendantiste québécois Gilles Duceppe.
L'ancien chef indépendantiste québécois Gilles Duceppe. — /NEWSCOM/SIPA

La mère de Gilles Duceppe, ancien chef indépendantiste québécois, est décédée à Montréal ce dimanche. La nonagénaire est morte de froid après s’être retrouvée coincée à l’extérieure de sa résidence pour personnes âgées.

Hélène Rowley Hotte était sortie du bâtiment vers 4 heures du matin après le déclenchement d’une alarme incendie. La température avoisinait alors les -20 °C. Mais la porte s’étant verrouillée derrière elle, la femme de 93 ans n’a pas pu retourner à l’intérieur de l’immeuble.

Tout le pays bouleversé

Le déclenchement de l’alarme était en fait un exercice incendie. Mais souffrant de problèmes d’audition, la victime n’aurait pas entendu le message avertissant les résidents qu’il n’était pas nécessaire de sortir du bâtiment.

Son corps a été retrouvé dans la neige, dans la cour du bâtiment, près de sept heures plus tard. Son décès a bouleversé les Canadiens. Les Premiers ministres du Canada et du Québec, Justin Trudeau et François Legault, ont tous deux exprimé leur émotion. Une enquête doit encore déterminer les circonstances exactes du décès.

Gilles Duceppe a dirigé pendant un total de 15 ans les indépendantistes du Bloc québécois au Parlement canadien entre 1997 et 2015.