Royaume-Uni: Un meurtrier trahi par les données GPS de sa montre connectée

GEOLOCALISATION Les données révélées par le GPS de la montre connectée ont démontré que le suspect avait effectué un repérage avant un des meurtres…

20 Minutes avec agence

— 

Le suspect était un adepte de la course à pied (Illustration).
Le suspect était un adepte de la course à pied (Illustration). — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La justice britannique a condamné jeudi à une peine de prison à perpétuité Mark Fellows, un tueur à gages reconnu coupable du meurtre de deux membres de la pègre nommés Paul Massey et John Kinsella. Les deux gangsters bien connus des services de police avaient respectivement été abattus en 2015 et mai 2018, rapporte Liverpool Echo.

Si les enquêteurs ont pu identifier leur assassin, c’est entre autres grâce au GPS de sa montre, qui a révélé des données compromettantes.

Une montre comme pièce à conviction

Les policiers soupçonnaient déjà Mark Fellows du meurtre de John Kinsella. Mais c’est le bracelet connecté du Britannique qui leur a permis de faire le lien entre cet adepte de la course à pied et l’assassinat de Paul Massey.

En saisissant la montre Garmin Forerunner 10 du suspect, les forces de l’ordre ont eu accès aux détails relatifs à ses sorties de jogging et de vélo. Et notamment les dates, trajets, durée et vitesse de déplacement.

Une sortie à vélo en repérage

Les enquêteurs ont découvert que près de trois mois avant l’exécution de Paul Massey, Mark Fellows état parti de chez lui à vélo pour se rendre dans un terrain vague à proximité du domicile de la victime. Le sportif avait alors continué à pied et s’était arrêté presque huit minutes. Pour les policiers, cette sortie de 35 minutes était un repérage effectué par le tueur à gages afin de préparer sa future fuite après avoir tué sa cible.

Une photo prise lors de l’édition 2015 des 10 kilomètres de Manchester confirme par ailleurs que la montre intelligente était bien en possession de Mark Fellows à cette période. Les informations révélées par l’objet connecté ont donc finalement pesé lourd à la fois dans l’enquête et lors du procès.