Méditerranée: Retrouvé mort noyé, un migrant de 14 ans gardait précieusement son bulletin de notes

DRAME La triste histoire de ce jeune Malien de 14 ans a ému l'Italie ces derniers jours...

G. N.

— 

L'épave du navire dont le naufrage en avril 2015 a tué l'adolescent malien.
L'épave du navire dont le naufrage en avril 2015 a tué l'adolescent malien. — STR / MARINA MILITARE / AFP

On ne connaît pas son nom. Tout juste sait-on qu’il avait 14 ans, était malien et est mort noyé alors qu’il tentait de traverser la Méditerranée le 18 avril 2015, lors d’un terrible naufrage qui avait fait plus d’un millier de victimes. L’histoire dramatique de cet adolescent a ému l'Italie ces derniers jours, à l’occasion de la sortie du livre Naufraghi senza volto (Naufragés sans visages), rapporte La Repubblica.

L’auteure, Cristina Cattaneo, est la médecin légiste qui s’est occupée ces dernières années d’identifier les corps des migrants disparus en mer. C’est elle qui était chargée d’identifier le corps de ce jeune Malien. Dans son ouvrage, elle indique qu’il « était habillé d’une veste semblable à une doudoune, d’un gilet, d’une chemise et d’un jean ». Et si l’adolescent n’avait pas de papiers, il avait en revanche cousu dans sa veste sans doute son bien le plus précieux : son bulletin de notes.

Un passeport pour l’espérance

Si nous ne savons évidemment pas exactement pourquoi il avait pris tant de soins à protéger ce document, Cristina Cattaneo avance dans son livre, l’hypothèse suivante :

« Nous pensons tous la même chose, j’en suis sûr : avec quelles attentes ce jeune adolescent du Mali avait avec tant de soin caché ce document si précieux pour son futur, qui montrait ses qualités, ses aptitudes scolaires, dont il pensait qu’il lui ouvrirait les portes d’une école italienne ou européenne, et désormais réduit à quelques pages imbibées d’eau ? »

Cette histoire a d’ailleurs inspiré le dessinateur Makkox qui a publié une émouvante vignette.