Etats-Unis: Le FBI a ouvert une enquête pour savoir si Donald Trump travaillait pour la Russie

ETATS-UNIS Le « New York Times », qui révèle l’affaire, ne dit pas les conclusions de l’enquête…

JLD

— 

Dans une allocution retransmise le 8 janvier, Donald Trump s'est montré inflexible à propos de la construction du mur à la frontière avec le Mexique, prolongeant ainsi le blocage administratif appelé "shutdown".
Dans une allocution retransmise le 8 janvier, Donald Trump s'est montré inflexible à propos de la construction du mur à la frontière avec le Mexique, prolongeant ainsi le blocage administratif appelé "shutdown". — CARLOS BARRIA / POOL / AFP

Le FBI a ouvert en 2017 une enquête pour déterminer si le président Donald Trump travaillait pour le compte de la Russie, révèle le New York Times dans son édition du vendredi 11 janvier, citant des sources anonymes.

Aucune précision par contre sur ce qu’auraient donné les possibles conclusions de ces investigations, qui ont été rapidement fusionnées dans l’enquête sur des soupçons de collusion entre Moscou et l’équipe de campagne de Donald Trump pour l’élection présidentielle de 2016.

Doutes et limogage

Toujours selon le quotidien américain, la police fédérale américaine avait eu des soupçons sur d’éventuels liens de Donald Trump avec la Russie dès la campagne présidentielle américaine en 2016.

Des doutes qui ont coûté cher à James Comey, patron du FBI, limogé l’année suivante par Donald Trump. James Comey avait refusé de prêter allégeance au nouveau président américain et de mettre fin à de premières investigations sur une éventuelle collusion avec la Russie.

Le volet contre-espionnage devait déterminer si Donald Trump avait consciemment ou inconsciemment travaillé pour Moscou, et le volet criminel portait sur le limogeage de James Comey. Selon le journal, on ignore si les investigations sur l’aspect contre-espionnage se poursuivent actuellement.