Attentats de Bruxelles: Des rapports d'autopsie de victimes volés dans un bâtiment du parquet

VOL Le parquet de Bruxelles a indiqué qu’un suspect, né en 1991, a été arrêté mais les objets volés n’ont pas été retrouvés…

20 Minutes avec agences

— 

Des bougies et des fleurs en hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Bruxelles le 22 mars 2016.
Des bougies et des fleurs en hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Bruxelles le 22 mars 2016. — Alastair Grant/AP/SIPA

Des rapports d’autopsie de victimes des attentats terroristes de Bruxelles de 2016 ont été dérobés dans un bâtiment du parquet de la capitale belge, a indiqué ce mardi une source proche du dossier à l’AFP. L’information avait été dévoilée par la chaîne de télévision flamande  VTM Nieuws.

Le parquet de Bruxelles a confirmé, de son côté, qu'« un vol de divers objets, dont un disque dur, avait été commis jeudi dernier dans le cabinet des médecins légistes ». « Sur ce disque dur, se trouvaient entre autres, divers rapports d’autopsie et d’examens médicaux relatifs à des enquêtes judiciaires en cours », a-t-il précisé.

Un suspect arrêté

D’après le parquet, « un suspect E. K., né en 1991, a été arrêté ». L’homme « nie les faits et l’enquête n’a pas permis de retrouver les objets volés ». Il doit comparaître ce mercredi devant la justice. Le parquet de Bruxelles a par ailleurs « déploré » dans son communiqué que la chaîne de télévision VTM Niews ait diffusé des informations avant qu’il n’ait pu informer « un maximum de victimes concernées par le vol ».

Le 22 mars 2016, des attentats suicide revendiqués par Daesh avaient fait 32 morts et plus de 340 blessés à l’aéroport de Bruxelles et dans la station de métro de Maelbeek.