Etats-Unis: Un homme sort du coma après avoir été débranché

MIRACLE La famille de T. Scoot Marr lui avait fait ses adieux et s’apprêtait à se rendre à un rendez-vous avec les pompes funèbres quand son état s’est amélioré…

20 Minutes avec agence

— 

Un patient s'est réveillé de son coma après avoir été débranché (illustration).
Un patient s'est réveillé de son coma après avoir été débranché (illustration). — Pixabay/Engin_Akyurt

C’est un miracle. T. Scott Marr, un Américain dans le coma depuis le 12 décembre dernier, a repris conscience après que sa famille a décidé de débrancher les machines qui le gardaient en vie, rapporte The Independent.

Les médecins d’un hôpital du Nebraska (Etats-Unis) avaient expliqué que ce patient, père de quatre enfants, souffrait d’un important œdème cérébral et se dirigeait vers un état de mort cérébrale. Les professionnels estimaient que le patient avait fait un arrêt cardiaque et n’avait que très peu de chance de se réveiller, même s’il respirait seul.

« Nous lui avons fait nos adieux »

L’homme avait été très clair sur ce qu’il souhaitait. « Il nous avait toujours dit : "Je ne veux pas que vous me voyiez cloué au lit dans un hôpital ou dans une maison de repos" », a expliqué Preston Marr, la fille du malade, lors d’une conférence de presse.

Voilà pourquoi « nous lui avons fait nos adieux avant de l’extuber, tous les moniteurs ont été éteints et nous avons patienté à ses côtés », a-t-elle raconté.

Syndrome de leucoencéphalopathie

Mais le lendemain, la famille qui devait se rendre à un rendez-vous avec les pompes funèbres est revenue à l’hôpital car l’état de T. Scott Marr s’était amélioré. A la demande de sa femme, le patient a réussi à bouger ses pouces et ses orteils.

L’Américain souffrait en fait d’un syndrome de leucoencéphalopathie postérieure réversible que les médecins n’avaient pas diagnostiqué car la pathologie n’est que rarement accompagnée d’un gonflement du cerveau. Une situation que l’intéressé a lui-même qualifiée de « petit miracle ».