Russie: Au moins 22 morts dans une explosion due au gaz

FAITS DIVERS Un bébé de dix mois a été sauvé des décombres…

20 minutes avec AFP

— 

Les secours sont à pied d'oeuvre après l'effondrement d'un immeuble de la ville russe de Magnitogorsk
Les secours sont à pied d'oeuvre après l'effondrement d'un immeuble de la ville russe de Magnitogorsk — HO / RUSSIAN EMERGENCY SITUATIONS MINISTRY / AFP

Au moins 22 personnes sont mortes dans l'explosion due au gaz qui a ravagé un immeuble d'habitation de l'Oural russe lundi, a indiqué ce mercredi le gouvernorat local. 22 corps sans vie, dont deux enfants, ont été retirés des décombres dans lesquels les secouristes travaillent encore.

On est toujours sans nouvelles de 19 autres personnes, selon cette source. Un précédent bilan mardi faisait état de quatorze morts au moins.

Un bébé de 10 mois sauvé des décombres

Une partie d’un immeuble de neuf étages s’est effondrée dans l’explosion survenue tôt lundi à Magnitogorsk, une ville industrielle de la région de Tchéliabinsk, à quelque 1.700 kilomètres à l’est de Moscou, dans les montagnes de l’Oural.

Près de 1.100 personnes habitaient dans ce bâtiment en béton construit en 1973, à l’époque soviétique. Les secouristes, qui travaillent par un froid glacial, ont dégagé mardi des gravats un bébé de dix mois vivant.