Etats-Unis: La sénatrice démocrate Warren annonce sa candidature à la présidentielle de 2020

EN CAMPAGNE Elizabeth Warren, surnommée « Pocahontas » par Donald Trump, affronte souvent le président sur Twitter…

20 Minutes avec AFP

— 

Elizabeth Warren, le 6 novembre 2018 à Boston.
Elizabeth Warren, le 6 novembre 2018 à Boston. — Michael Dwyer/AP/SIPA

Un peu moins de deux ans avant la présidentielle américaine, la course à la Maison blanche semble (déjà) lancée. La sénatrice Elizabeth Warren, une critique féroce du président Donald Trump, a fait le premier pas ce lundi en direction d’une candidature à l’élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis. Elle devient la première personnalité démocrate d’envergure à officialiser ses ambitions.

La progressiste de 69 ans, élue dans le Massachusetts depuis 2013, a annoncé sur Twitter le lancement d’un « comité de soutien », destiné à rassembler des fonds en vue d’une éventuelle candidature. Dans une vidéo postée sur sa page Twitter, elle assure vouloir « reconstruire la classe moyenne américaine », affaiblie selon elle par « les milliardaires et les grandes entreprises » qui ont « enrôlé des hommes politiques pour obtenir une plus grosse part » du gâteau.

Surnommée « Pocahontas » par Trump

La sénatrice, régulièrement engagée dans des joutes sur Twitter avec le président, revendique un ancêtre amérindien, ce qui lui a valu d’être surnommée « Pocahontas » par Donald Trump. Depuis des mois, certains poids lourds démocrates soignent leur image, préparant le terrain pour une éventuelle candidature aux primaires du parti. Certains ont reconnu « envisager » cette hypothèse, mais aucun n’était encore entré officiellement en lice.

Un sondage publié en novembre sur ces démocrates plaçait Elizabeth Warren loin derrière d’autres prétendants possibles, avec 5 % des sondés seulement lui donnant la préférence contre 26 % pour l’ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden, et 19 % pour l’ancien candidat à la primaire de 2016, Bernie Sanders.