Japon: Le bras droit de Carlos Ghosn va être libéré sous caution

FRAUDE Si Greg Kelly a pu être libéré sous caution, ce n’est pas le cas de Carlos Ghosn qui est toujours en garde à vue...

M.P. avec AFP

— 

Un homme passe devant un écran qui retransmet les informations sur l'arrestation de Carlos Ghosn à Tokyo.
Un homme passe devant un écran qui retransmet les informations sur l'arrestation de Carlos Ghosn à Tokyo. — AFP

Le tribunal de Tokyo a approuvé ce mardi la libération sous caution de l’Américain Greg Kelly, arrêté le 19 novembre en même temps que l’ex-patron de Nissan Carlos Ghos. La somme requise pour quitter la prison a été fixée à 70 millions de yens (environ 560.000 euros au cours actuel), a précisé le tribunal qui a annoncé avoir reçu l’argent en espèces.

Considéré comme le bras droit du magnat de l’automobile chez Nissan, Greg Kelly avait été inculpé le 10 décembre pour avoir, selon les accusations du parquet, aidé le dirigeant à dissimuler une partie de ses revenus aux autorités boursières, environ 5 milliards de yens (38 millions d’euros) sur cinq années, de 2010 à 2015. L’homme âgé de 62 ans est également soupçonné d’avoir participé à une minoration similaire d’émoluments de Carlos Ghosn de 2015 à 2018. Il dément toute malversation.

Greg Kelly ne sera pas autorisé à quitter le Japon

Greg Kelly devrait sortir dans les prochaines heures, le recours déposé par le parquet ayant été rejeté dans la soirée. Cette libération sera toutefois assortie de conditions : d’après les médias japonais, Greg Kelly ne sera pas autorisé à quitter le Japon, ni à entrer en contact avec des personnes liées au dossier.

Dans une vidéo mise en ligne sur Internet, la femme de Greg Kelly évoquait « la possibilité qu’il soit libéré le jour de Noël ». « Il doit être opéré rapidement pour cause de douleurs cervicales », avait expliqué Dee Kelly, s’inquiétant « d’une détérioration de sa santé ». Il pourrait être hospitalisé dès sa sortie de prison, ont indiqué plusieurs médias japonais.

Carlos Ghosn qui est toujours en garde à vue

Si Greg Kelly a pu être libéré sous caution, ce n’est pas le cas de Carlos Ghosn qui est toujours en garde à vue. Il est sous le coup d’un nouveau mandat d’arrêt, le troisième, sur des charges supplémentaires concernant cette fois l’abus de confiance, après son inculpation pour dissimulation de revenus sur la période 2010-2015.

La justice a décidé dimanche de prolonger sa détention jusqu’au 1er janvier, et le parquet peut encore à cette échéance requérir une extension de dix jours supplémentaires.