Japon: Avant son abdication, l'empereur Akihito met en avant son règne de paix

BILAN Dans un discours pour son 85e anniversaire, l’empereur, qui abdiquera en avril, a aussi évoqué l’héritage de la Seconde guerre mondiale et parlé du « nombre incalculable » de vies perdues…

20 Minutes avec agences

— 

L'empereur du Japon Akihito abdiquera en avril 2019.
L'empereur du Japon Akihito abdiquera en avril 2019. — Masatoshi Okauchi/REX/Shutterstock/SIPA

C’est bientôt l’heure du bilan. A quelques mois de son abdication, l’empereur du Japon Akihito a dit retirer un « profond réconfort » du fait que son long règne fut un règne de paix. Dans un discours préenregistré pour marquer ses 85 ans, l’empereur a également rendu hommage au peuple japonais et à l’impératrice Michiko, première roturière à devenir membre de la famille impériale, à son côté depuis 60 ans.

Marqué par la Seconde guerre mondiale

Akihito a également évoqué l’héritage de la Seconde guerre mondiale et parlé du « nombre incalculable » de vies perdues pendant le conflit mené au nom de son père Hirohito, mort en 1989. Il a également souligné l’importance d’enseigner l’Histoire avec « exactitude » à la jeunesse.

« Je crois qu’il est important de ne pas oublier (…) que la paix et la prospérité du Japon d’après-Guerre ont été édifiées grâce aux nombreux sacrifices et efforts inlassables du peuple japonais, et de transmettre cette Histoire avec exactitude aux générations nées après la guerre », a-t-il dit. « J’éprouve un profond réconfort de savoir que l’ère Heisei (ère impériale en cours) touche à sa fin, sans guerre, au Japon ».

Il quittera le trône fin avril

Tout au long de son règne, Akihito n’a cessé de faire passer des messages pacifiques, exprimant des remords pour les conséquences de l’expansionnisme du Japon durant la première partie du règne de son père.

Né le 23 décembre 1933, Akihito est le premier empereur à avoir été intronisé sous la Constitution de 1947, dictée par les Etats-Unis après la défaite du Japon. Il quittera le trône fin avril, aux termes d’une loi d’exception. C’est la première abdication impériale dans le pays depuis plus de deux siècles. Son fils aîné, le prince Naruhito, lui succédera sur le trône du Chrysanthème le 1er mai.