Etats-Unis: Une cagnotte pour financer le mur de Trump amasse 11,5 millions de dollars en quatre jours

FRONTIÈRE Un ancien soldat en appelle aux dons des électeurs du président américain pour construire le fameux mur à la frontière mexicaine...

20 Minutes avec agence

— 

A San Diego, Donald Trump a examiné le 13 mars 2018 huit prototypes du mur qu'il veut construire à la frontière.
A San Diego, Donald Trump a examiné le 13 mars 2018 huit prototypes du mur qu'il veut construire à la frontière. — Evan Vucci/AP/SIPA

Une campagne participative a récemment été lancée pour aider à financer le mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. L’objectif est de réunir un milliard de dollars, soit le montant maximum autorisé par le site de crowdfunding GoFundMe.

Ce vendredi, plus de 11,5 millions de dollars (10 millions d’euros) avaient été récoltés, en l’espace de quatre jours. Au total, près de 190.000 personnes ont donné de l’argent pour ce mur, promesse électorale de Donald Trump, rapporte CNN.

« Nous, le peuple, nous financerons le mur »

Le coût d’un mur anti-migrants à la frontière serait de 5 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros). « Si chacun des 63 millions d’électeurs qui ont voté pour Trump donne 80 dollars, on peut construire le mur, affirme Brian Kolfage, ancien soldat américain et initiateur de la cagnotte. Et si on ne récolte que la moitié de la somme, on aura au moins un demi-mur. Nous, le peuple, nous financerons le mur. ».

« Trop d’Américains ont été tués par des immigrés illégaux et trop de ces sans-papiers profitent des contribuables américains sans jamais avoir les moyens de contribuer à notre société », poursuit le vétéran, lui-même amputé de trois de ses membres sur le terrain. « Il est temps de faire respecter nos lois et de CONSTRUIRE ce mur ! ».

Il sera cependant difficile à Brian Kolfage de verser le montant de la cagnotte au gouvernement américain. Une loi oblige en effet le Congrès à donner son feu vert pour tout don privé destiné aux finances publiques. Or, les dernières élections ont ramené une majorité démocrate à la Chambre des représentants américaine.