Grande-Bretagne: L'aéroport de Gatwick à l'arrêt à cause de drones

TRANSPORT Selon la loi britannique, les drones ne doivent pas être utilisés près d'avions ou d’aéroports et ils ne doivent pas dépasser l’altitude de 400 pieds...

20 Minutes avec AFP

— 

Le trafic a été suspendu à l'aéroport britannique de Gatwick après que des drones ont été signalés
Le trafic a été suspendu à l'aéroport britannique de Gatwick après que des drones ont été signalés — DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Pagaille à l’aéroport international de Gatwick, près de Londres. Le trafic a été suspendu après que des drones ont été signalés volant au-dessus de l’aérodrome, a indiqué ce jeudi la direction de l’aéroport.

Les vols à destination de l’aéroport de Gatwick, situé au sud de Londres et deuxième plus important aéroport du Royaume-Uni après Heathrow, ont été détournés vers d’autres villes britanniques, et les passagers qui attendaient de décoller ont subi de longs retards, a indiqué l’agence britannique Associated Press.

Retards importants

« Après le signalement de deux drones survolant l’aéroport de Gatwick, nous avons dû suspendre les vols le temps d’enquêter », a expliqué la direction de l’aéroport dans un communiqué mercredi soir.

« Nous nous excusons auprès des passagers concernés par ce désagrément, mais la sécurité de nos passagers est notre priorité », peut-on lire dans le communiqué.

Le trafic a repris depuis, mais les passagers subissent encore des retards tandis que les compagnies aériennes « rattrapent le programme des vols », a ajouté l’aéroport jeudi matin, précisant que la police de Sussex (comté du sud de Londres) enquêtait sur l’incident.

Selon la loi britannique, les drones ne doivent pas être utilisés près d’avions ou d’aéroports et ils ne doivent pas dépasser l’altitude de 400 pieds (122 mètres).