Grippe du poulet mortelle pour l’homme

© 20 minutes

— 

Plus de 2 millions de volailles abattues, 3 morts officiels, 4 pays d’Asie touchés : le virus de la grippe du poulet est de retour. Hier, Taïwan a rejoint le Vietnam, la Corée du Sud et le Japon sur la liste des pays touchés par l’épidémie. Les autorités sanitaires y ont ordonné l’abattage de 20 000 volailles. Plus grave, la forme vietnamienne du virus, appelée « H5 N1 », peut être mortelle pour l’homme. Trois personnes selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), treize d’après les autorités du pays en auraient déjà été victimes au Vietnam. Prévenant, le gouvernement chinois a ordonné, hier, la mise en quarantaine des personnes en provenance des pays touchés par l’épidémie.

virus H5 N1 et H5 N2 sont les deux formes génétiquement mutées du virus de la grippe du poulet. Seul H5 N1 est contagieux pour l’homme. Associé au virus humain de la grippe, il pourrait être, selon l’OMS, plus grave que le Sras.