Mick Mulvaney a été nommé chef de cabinet par intérim de Donald Trump, le 14 décembre 2018.
Mick Mulvaney a été nommé chef de cabinet par intérim de Donald Trump, le 14 décembre 2018. — : Jacquelyn Martin/AP/SIPA

POLITIQUE

Etats-Unis: En galère de candidats, Trump nomme un chef de cabinet par intérim

POLITIQUE – Le président américain a choisi l'actuel directeur du budget à la Maison Blanche, Mick Mulvaney...

Dans un turnover digne de The Apprentice, Donald Trump a s’est choisi un 3e chef de cabinet en deux ans, vendredi. Il a nommé Mick Mulvaney, qui va remplacer John Kelly dans ce rôle stratégique de secrétaire général de la Maison Blanche. Mais alors qu’il peinait à trouver un candidat intéressé, selon les médias américains, la nomination de Mulvaney, qui occupait jusqu’à présent le rôle de directeur de budget, est à titre temporaire : il est « acting » chief of staff.

Donald Trump n’a pas expliqué la raison de ce caractère intérimaire. D’habitude, c’est en attendant une confirmation par le Congrès, mais le Sénat n’a pas à se prononcer pour valider cette position. La Maison Blanche a assuré qu’il n’y avait pas de limite dans le temps à la mission de Mulvaney.

Un excellent gestionnaire

« Je suis heureux d’annoncer que Mick Mulvaney, le directeur du budget à la Maison Blanche, sera nommé chef de cabinet par intérim de la Maison Blanche, pour remplacer le général John Kelly qui a servi notre pays avec distinction », a tweeté Donald Trump.

« J’ai hâte de travailler avec lui lorsqu’il occupera son nouveau poste pendant que nous continuons à RENDRE A L’AMERIQUE SA GRANDEUR ! », a ajouté le président, rappelant que John Kelly ne quitterait son poste qu’à la fin de l’année. Le général Kelly « est un GRAND PATRIOTE et je veux le remercier personnellement pour son engagement ! », a-t-il dit.

Passé par la Chambre comme représentant de Caroline du Sud, Mulvaney a des liens forts avec le Congrès. Et après son expérience au budget, il a la réputation d’être un excellent gestionnaire. Comme chef de cabinet, il gérera l’emploi du temps de Donald Trump et pourra également influencer sa politique.

Pour remplacer John Kelly, les médias américains avaient évoqué avec insistance le nom de Nick Ayers, actuel chef de cabinet du vice-président Mike Pence, un jeune stratège politique républicain de 36 ans. Mais face aux nombreuses turbulences politico-légales entourant la Maison Blanche, il aurait finalement refusé.