Espagne: Un indépendantiste catalan, en grève de la faim, admis à l'infirmerie de sa prison

PROCES Ancien « ministre » du gouvernement régional catalan, où il occupait la fonction de porte-parole, Jordi Turull est en détention provisoire à Lledoners, près de Barcelone…

20 Minutes avec AFP

— 

Le séparatiste catalan Jordi Turull, à son arrivée à la Cour suprême de Madrid, le 23 mars 2018.
Le séparatiste catalan Jordi Turull, à son arrivée à la Cour suprême de Madrid, le 23 mars 2018. — AFP

Sous surveillance médicale. Le dirigeant indépendantiste catalan Jordi Turull, qui a entamé il y a deux semaines une grève de la faim, a été admis ce vendredi à l’infirmerie de la prison de Lledoners, dans le nord-est de l’Espagne, où il attend son procès.

« Bien qu’il soit dans un état stable, il a été nécessaire de transférer Jordi Turull à l’infirmerie du centre pénitentiaire », a écrit sur Twitter Jaume Padrós, son médecin personnel.

Jordi Turull avait entamé le 1er décembre une grève de la faim, à laquelle se sont joints d’autres anciens responsables indépendantistes emprisonnés.

Procès attendu en 2019

Ces derniers dénoncent le « comportement injuste et arbitraire » du Tribunal Constitutionnel qu’ils accusent de bloquer leurs recours afin de les empêcher de se tourner vers la justice européenne.

Leur procès est attendu à Madrid début 2019. Au total, 18 dirigeants indépendantistes seront jugés, dont neuf sont actuellement en détention provisoire. Le parquet a requis début novembre de lourdes peines de prison à leur encontre, allant jusqu’à 25 ans dans le cas de l’ancien vice-président catalan Oriol Junqueras, lui aussi emprisonné à Lledoners.