Royaume-Uni: Au Parlement, un député s’empare du sceptre royal en signe de protestation

SACRILEGE Pour protester contre le report du vote du Parlement sur le Brexit, Lloyd Russell-Moyle s'est saisi du sceptre royal qui représente l'autorité de la reine...

20 Minutes avec agence

— 

Le député britannique Lloyd Russell-Moyle s'est emparé du sceptre royal lors d'une séance au Parlement.
Le député britannique Lloyd Russell-Moyle s'est emparé du sceptre royal lors d'une séance au Parlement. — Harry Lloyd-Evans/REX/Shutterstock/SIPA

La séance du Parlement britannique a été mouvementée lundi. Tandis que la Première ministre Theresa May doit actuellement faire face à la fronde des députés au sujet du Brexit, elle a décidé de reporter le vote du Parlement​ en janvier, suscitant colère et indignation.

Pour preuve, un député travailliste est allé jusqu’à se saisir du sceptre royal, symbole de l’autorité de la reine, en plein milieu de la séance, rapporte France Info.

Aucune loi ne peut être votée

Lloyd Russell-Moyle a commis un geste inattendu en se saisissant de ce sceptre. L’élu voulait ainsi faire part de sa protestation. Si l’objet ne repose pas au milieu de la Chambre, aucune loi ne peut être votée.

Un tel geste n’a pas vraiment plu à ses collègues députés et nombreux sont ceux qui ont fait part de leur indignation. Lloyd Russell-Moyle a vite été rattrapé et une autre députée a rapidement reposé le spectre à sa place.

Exclu de la séance

En raison de ce geste, le député travailliste a été exclu de la séance. « J’étais furieux », a déclaré Lloyd Russell-Moyle à la BBC.

« Non seulement on nous a privés d’un vote au Parlement ; non seulement on nous a empêchés de nous exprimer sur cette question, car j’étais censé prendre la parole à ce sujet et je n’ai pas pu le faire ; mais en plus, la Chambre n’a pas pu fixer son propre ordre du jour. »