Nouvelle-Calédonie: Une baie de Nouméa polluée par des eaux usées, la baignade interdite

SANTE La mairie a hissé pavillon rouge après la découverte d’un fort taux de bactéries dans l’eau…

20 Minutes avec agence

— 

La baie des Citrons, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie).
La baie des Citrons, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). — bruno moure/Flickr

La baignade est interdite depuis ce lundi dans la baie des Citrons, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Un prélèvement effectué récemment dans les eaux du lac a révélé un taux de bactérie très supérieur à la norme autorisée.

La quantité de germes de la bactérie Escherichia coli est en effet de 15.531 NPP (nombre le plus probable de colonies par 100 ml d’eau), soit un taux 7,5 fois supérieur au maximum autorisé. Se baigner dans la baie présente donc un grand risque sanitaire, rapporte Franceinfo.

Plusieurs structures privées pointées du doigt

Cette pollution semble avoir pour origine le déversement d’eaux usées en provenance de conduites privées dans le réseau pluvial. « Normalement, vous avez une séparation physique entre les réseaux d’eaux usées et les réseaux d’eaux pluviales », explique Philippe Jusiak, secrétaire général adjoint en charge du pôle aménagement. Mais on constate régulièrement « cette correspondance entre les deux réseaux. Il y a eu des problèmes de conception ».

Une résidence et un complexe de bars-restaurants, situés à proximité du point de prélèvement, sont dans la ligne de mire de la mairie de Nouméa. De nouvelles analyses doivent être réalisées mercredi pour vérifier l’efficacité des curages et éventuellement rouvrir la baignade. Philippe Jusiak conclut en appelant les intéressés à leurs responsabilités, « sinon, on va exercer encore une fois le pouvoir de police du maire ».