Egypte: Une enquête ouverte après la vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide

COLERE La vidéo montre un couple escalader une pyramide, avant de se mettre nus dans une pose suggestive, mais floutée, au sommet de l'édifice...

20 Minutes avec AFP

— 

Les Pyramides de Gizeh (Égypte)

La pyramide de Khéops faisant déjà partie de la liste des sept merveilles du monde antique, le gouvernement égyptien a obtenu que les pyramides de Gizeh obtiennent le titre de membre honoraire.
Les Pyramides de Gizeh (Égypte) La pyramide de Khéops faisant déjà partie de la liste des sept merveilles du monde antique, le gouvernement égyptien a obtenu que les pyramides de Gizeh obtiennent le titre de membre honoraire. — G. TOMASEVIC / REUTERS

Si la véracité de la vidéo n’a pas encore été prouvée, elle a d’ores et déjà indigné de nombreuses personnes. Les autorités égyptiennes ont ouvert une enquête après la diffusion d’une vidéo montrant un couple nu, dans une pose suggestive, au sommet de la pyramide de Guizeh, a indiqué le ministère des Antiquités, ce mardi.

La vidéo montre un couple escalader dans l’obscurité une pyramide présentée comme celle de Guizeh, avant de se mettre nus, visiblement au petit matin, dans une pose suggestive, mais floutée, au sommet.

Plus de 2,5 millions de vues

Elle a été postée sur YouTube le 8 décembre par le photographe danois Andreas Hvid qui dit avoir escaladé la pyramide avec une amie fin novembre. Elle a recueilli plus de 2,5 millions de vues. Très vite, elle a suscité colère et polémique en Egypte, où beaucoup ont vu dans ces scènes des actes illégaux et irrespectueux du patrimoine égyptien.

« Une civilisation de 7.000 ans s’est transformée en décor pour une scène sexuelle », a écrit un internaute égyptien sur Twitter. « Ils veulent porter atteinte à la dignité et la fierté des Égyptiens, car la pyramide reflète la gloire et la grandeur du peuple égyptien », a affirmé un autre.

Un « crime extrêmement grave »

Les autorités ont toutefois émis des doutes sur la véracité des images diffusées et ont ordonné une enquête. « Le parquet égyptien a ouvert une enquête sur l’acte du photographe danois et l’authenticité de la vidéo et des photos du haut de la pyramide de Khéops qu’il a publiées », a déclaré Mustafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes. Si ces images ont vraiment été tournées au sommet de la pyramide, il s’agirait d’un « crime extrêmement grave », a-t-il ajouté.

L’escalade des pyramides est interdite en Egypte. Chaque année, plusieurs personnes tentent pourtant de grimper au sommet du monument. En 2016, un touriste allemand qui avait pris des photos et des vidéos après avoir escaladé la Grande pyramide avait été interdit d’entrée sur le territoire égyptien « à vie ».