Affaire Huawei: La Chine hausse le ton et convoque l'ambassadeur des Etats-Unis

TENSION Nouveau palier franchi dans l’affaire Huawei, suite à l’arrestation de la directrice financière du groupe. La Chine a convoqué l’ambassadeur américain et fait part d’un communiqué solennel…

JLD

— 

Une photo de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, affichée dans une boutique de l'entreprise en Chine.
Une photo de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, affichée dans une boutique de l'entreprise en Chine. — Ng Han Guan/AP/SIPA

La crise ne s’estompe pas entre la Chine et les Etats-Unis, suite à l’arrestation de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei le 1er décembre au Canada.

Pékin a franchi un nouveau pas en convoquant ce dimanche 9 décembre l’ambassadeur américain Terry Branstad, tout en exigeant des Etats-Unis qu’ils renoncent à leur demande d’extradition, les Américains souhaitant faire venir la dirigeante financière sur leur sol.

Huawei aurait fait des affaires avec l’Iran selon les Etats-Unis
 

Selon un communiqué du ministère chinois des Affaires étrangères, le pays « s’oppose fermement » à cette arrestation et « exhorte les Etats-Unis à attacher la plus grande importance à la position solennelle et juste de la Chine ».

Meng Wanzhou est accusé par les Etats-Unis d’avoir dissimulé le fait que Huawei aurait fait affaire avec l’Iran par le biais de la filiale Skycom, contournant ainsi les sanctions américaines contre le pays du Moyen-Orient. Elle est passible de poursuites pour conspiration avec une peine pouvant aller jusqu’à 30 ans de prison.