Allemagne: La foule scande un slogan nazi, la police interrompt le concert

EXTRÊME DROITE La même ville avait accueilli en avril un festival de « Reconquête de l’Europe » célébré à la date anniversaire de la naissance d’Hitler…

20 Minutes avec agences

— 

Un manifestant lors d'un défilé néonazi, le 21 avril 2018 à Ostritz (Allemagne)
Un manifestant lors d'un défilé néonazi, le 21 avril 2018 à Ostritz (Allemagne) — Essler Christian/action/SIPA

La police a interrompu dans la soirée de samedi un concert durant lequel le public venait de commencer à scander le slogan nazi interdit « Sieg Heil » à Ostritz (Allemagne). Le concert réunissait des groupes de « la scène d’extrême droite » et plusieurs centaines de spectateurs, selon un communiqué des autorités.

Vers 23h20 (heure locale), les policiers postés autour de la salle ont entendu la foule crier « Sieg Heil » et sont intervenus. Plusieurs témoins ont confirmé avoir entendu le slogan nazi. Les autorités ont ouvert une enquête. La loi allemande interdit l’utilisation de swastikas, slogans et symboles nazis en public.

Festivals et « chasses » aux étrangers

La ville d’Ostritz est proche de la Basse-Silésie, un territoire envahi par l’Allemagne d’Adolf Hitler et restitué à la Pologne à la fin de la Seconde guerre mondiale. La région abrite régulièrement des événements d’extrême droite controversés. En avril, des centaines de néonazis s’étaient retrouvés pour un festival de musique ayant pour thème la « Reconquête de l’Europe », organisé à la date de l’anniversaire d’Hitler.

La résurgence de l’extrême droite en Allemagne a permis au parti anti-immigration et anti-islam Alternative pour l’Allemagne (AfD) d’entrer en septembre 2017 à la chambre des députés. Fin août, des manifestations anti-migrants et des « chasses » aux étrangers ont eu lieu à Chemnitz (Saxe). En septembre, deux Allemands ont été condamnés pour avoir fait le salut hitlérien pendant des défilés.