Unesco: La gestion du danger d'avalanches en Suisse inscrite au patrimoine de l'humanité

UNESCO Comme le reggae jamaïcain ou la dentellerie slovène, la gestion du danger d’avalanches en Suisse rejoint 21 nouveaux éléments sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité...

20 Minutes avec agences
— 
La gestion du danger d’avalanches en Suisse a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
La gestion du danger d’avalanches en Suisse a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. — Geoffrey Robinson / Rex Features / sipa

La gestion du danger d’avalanches en Suisse et en Autriche a été inscrite ce jeudi sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Savoir gérer les avalanches a « façonné l’identité des populations alpines qui ont développé au fil des siècles des savoirs empiriques locaux, des stratégies de gestion et d’évitement des risques ainsi que des pratiques culturelles pour se prémunir du danger », a expliqué l’ Unesco, réuni à Port-Louis (Ile Maurice).

« Enraciné dans la culture du quotidien »

« De nos jours, des outils modernes tels que des instruments de mesure et une cartographie des risques constituent des compléments aux savoirs traditionnels que les détenteurs continuent de développer et d’adapter sur le terrain, poursuit l’organisation dans un communiqué. L’élément est enraciné dans la culture du quotidien des communautés et souligne l’importance de la solidarité en situation de crise. »

L’Unesco ajoute que « l’évaluation des risques d’avalanche requiert une connaissance approfondie de la nature, en particulier du terrain, de la neige, des conditions météorologiques et des avalanches passées ».