Brésil: Bolsonaro nomme un quatrième militaire au gouvernement

BRESIL Le gouvernement Bolsonaro, dont les derniers noms doivent être annoncés ces prochains jours, est composé de membres très conservateurs sur les questions sociales et ultra-libéraux sur le plan économique...

M.C. avec AFP

— 

Jair Bolsonaro, le 20 novembre 2018.
Jair Bolsonaro, le 20 novembre 2018. — Eraldo Peres/AP/SIPA

La communication a été faite sur Twitter, comme toutes celles de ce type depuis son élection. Le président élu du Brésil Jair Bolsonaro a annoncé lundi la nomination d’un quatrième ministre militaire, le général de réserve Carlos dos Santos Cruz, au poste de Secrétaire du gouvernement, chargé des relations avec le Parlement.

Actuellement, le Secrétaire du gouvernement a le statut de ministre et son rôle est essentiellement de faciliter le dialogue entre l’exécutif et le Parlement. Ses bureaux sont situés au sein même du Palais présidentiel de Planalto, à Brasilia. Mais le service de communication de l’équipe qui prépare la transition avant l’investiture du président Bolsonaro, le 1er janvier, n’a pas précisé lundi si ce Secrétaire aurait les mêmes attributions dans le nouveau gouvernement

Sans aucune expérience politique, Carlos dos Santos Cruz, 66 ans, a un profil très différent de celui de ses prédécesseurs, tous d’anciens parlementaires. Il a été attaché militaire à l’ambassade du Brésil à Moscou en 2001 et 2002, ainsi que commandant des missions de paix de l’ONU en Haïti (2006-2009) et en République Démocratique du Congo (2013-2015).

Quatre militaires sur une vingtaine de membres du gouvernement

Le site d’informations G1 le décrit comme un général qui aime « se retrouver en première ligne », rappelant qu’il a été la cible de tirs de rebelles congolais à bord d’un hélicoptère en 2015. En 2017, le président actuel Michel Temer l’avait nommé à la tête du Secrétariat national de Sécurité publique, poste qu’il a quitté en juin dernier pour devenir consultant auprès de l’ONU.

Jair Bolsonaro, ex-capitaine de l’armée, a nommé trois autres militaires dans son gouvernement d’extrême droite, qui devrait compter une vingtaine membres, dont 15 ont déjà été confirmés. Les généraux Fernando Azevedo e Silva et Heleno Augusto Heleno Ribeiro ont été nommés respectivement à la Défense et au Cabinet de sécurité institutionnelle, chargé notamment de coordonner les services du renseignement.

L’ex-astronaute et pilote de chasse Marcos Pontes, qui a le grade de lieutenant-colonel, a pour sa part été choisi pour le poste de ministre des Sciences et technologies. Le gouvernement Bolsonaro, dont les derniers noms doivent être annoncés ces prochains jours, est composé de membres très conservateurs en ce qui concerne les questions sociales et ultra-libéraux sur le plan économique.