VIDEO. Incendies en Californie: La fumée du «Camp fire» dans le ciel de New York

NUAGES Le phénomène est particulièrement visible au lever ou au coucher de soleil... 

L.Br.

— 

Vue de Manhattan pendant le coucher de soleil, le 11 juillet 2016 (image d'illustration)
Vue de Manhattan pendant le coucher de soleil, le 11 juillet 2016 (image d'illustration) — Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

C’est une conséquence inattendue de l’incendie qui ravage la Californie. La fumée du « Camp Fire » a été repérée dans le ciel new-yorkais, à l’autre bout du pays, selon CNN.

Une image diffusée par la National Oceanic and Atmospheric Association, l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, et relayée sur Twitter, montre que la fumée de l’incendie a bien traversé le pays. A 4.800 kilomètres du foyer devenu incontrôlable, les volutes de fumées sont passés dans le ciel new yorkais jusqu’à l’océan Atlantique.

De fortes pluies attendues

Ce phénomène, difficile à repérer, est particulièrement visible au lever ou au coucher du soleil. Une présence confirmée par une photo du coucher de soleil brumeux prise par une météorologue à New York.

Le bilan du « Camp Fire », l’incendie dévastateur le plus meurtrier de l’histoire de la Californie, est monté mercredi à 83 morts. Le nombre de personnes portées disparues dans l’incendie est tombé de 870 à 563, un chiffre qui a évolué ces derniers jours à cause de la confusion entourant la recherche de corps dans la ville de Paradise, en grande partie détruite par les flammes.

L’incendie, qui a détruit près de 62.000 hectares et plus de 13.500 maisons depuis le 8 novembre, est maintenant contenu à 85 %. Les secours se préparent maintenant à de fortes pluies prévues pour le reste de la semaine, ce qui aidera à éteindre l’incendie, mais pourrait provoquer des inondations soudaines et emporter des restes humains. La pluie a commencé à tomber mercredi soir dans les régions incendiées.