Arrestation de Carlos Ghosn: Honda s’excuse après un tweet moqueur

JAPON Le message envoyé par un concessionnaire détournait un slogan de Nissan...

M.C.

— 

Carlos Ghosn, président du conseil d'administration de Nissan et patron de Renault lors d'une interview à Yokohama le 13 mai 2016 au Japon
Carlos Ghosn, président du conseil d'administration de Nissan et patron de Renault lors d'une interview à Yokohama le 13 mai 2016 au Japon — Miho Ikeya/AP/SIPA

Le tweet était parti au quart de tour. Le constructeur automobile Honda a présenté des excuses mardi pour un message posté la veille par l’un de ses concessionnaires sur Twitter, dans lequel il ironisait sur l’arrestation de Carlos Ghosn en détournant un slogan de Nissan.

Peu après l’annonce par les médias nippons lundi, ce revendeur Honda situé près d'Osaka (ouest du Japon) avait tweeté une photo du patron de Nissan et Renault avec la légende « Yatta-zé ("Bien joué !") Nissan ! Arrestation de Carlos Ghosn ! », un détournement du slogan « Yatta-zé Nissan », utilisé dans une campagne de la marque, toujours visible sur son site internet.

Le compte a été supprimé

« Nous pensons que nous avons mis mal à l’aise les gens qui ont vu notre tweet et nous sommes profondément désolés pour cela », a déclaré un porte-parole de Honda au Japan Times. Il a confirmé que le tweet avait été posté vers 18h lundi, soit une demi-heure après l’annonce dans les médias de l’arrestation de Carlos Ghosn. Le tweet aurait été effacé vers 20 heures, et le compte lui-même a apparemment été supprimé depuis.

Le porte-parole a ajouté que l’affaire Carlos Ghosn n’aurait pas d’impact sur les ventes de Honda et que les mesures mises en place au sein de l’entreprise empêcheraient qu’elle soit touché par un scandale similaire.