Floride: Le candidat démocrate au poste de gouverneur concède sa défaite

ETATS-UNIS Un siège de sénateur est toujours indécis dans cet Etat où les résultats des élections du 6 novembre étaient très serrés...

M.C. avec AFP

— 

Andrew Gillum, candidat démocrate au poste de gouverneur de la Floride, le 28 août 2018.
Andrew Gillum, candidat démocrate au poste de gouverneur de la Floride, le 28 août 2018. — Steve Cannon/AP/SIPA

Il ne deviendra pas le premier gouverneur noir de Floride cette année. Andrew Gillum, le candidat démocrate au poste, a annoncé samedi concéder sa défaite face au républicain Ron DeSantis, après de multiples dépouillements depuis les élections américaines du 6 novembre.

«Je veux féliciter Ron DeSantis qui va devenir le prochain gouverneur du grand Etat de Floride», a déclaré Andrew Gillum, maire de Tallahassee, la capitale de la Floride. Cette élection était sujette à un recomptage en raison de la proximité des résultats des deux concurrents. Les résultats définitifs doivent être annoncés dimanche.

Les résultats attendus mardi pour le siège de sénateur toujours indécis

Dans le même Etat de Floride, une autre élection reste indécise. Elle oppose pour un poste au Sénat de Washington le républicain Rick Scott, gouverneur sortant de Floride, et le démocrate Bill Nelson, titulaire sortant de ce poste de sénateur. Des résultats non officiels placent Rick Scott légèrement en tête, avec quelque 12.600 voix de plus que son rival démocrate Nelson sur plus de 8,2 millions de suffrages exprimés, soit 0,15 point de pourcentage.

Ce faible écart a entraîné le déclenchement du recomptage à la main d'un certain nombre de bulletins de vote problématiques. Les résultats officiels de cette élection sénatoriale doivent être annoncés mardi. Le président Donald Trump a déclaré à plusieurs reprises que les élections en Floride avaient été marquées par des fraudes. Les autorités de l'Etat de Floride ont déclaré qu'il n'y avait pas de preuve d'irrégularités.

Dans l'Etat voisin de Géorgie, la démocrate Stacey Abrams, première candidate noire à un poste de gouverneur aux Etats-Unis, a reconnu vendredi que c'était son adversaire républicain Brian Kemp qui occuperait le poste. Elle a accusé Brian Kemp, jusqu'à présent secrétaire d'Etat de la Géorgie, d'avoir restreint l'accès des électeurs au scrutin.