Pour Michelle Obama, une fille forte se construit grâce aux hommes qui l'entourent

EDUCATION Une femme forte et sûre d'elle se construit aussi grâce aux hommes qui l'entourent pendant son enfance en la traitant en égale et en l'associant à tout, estime l'ex-Première dame des Etats-Unis...

20 Minutes avec agence

— 

Michelle Obama, le 15 novembre 2018 dans une école de Los Angeles.
Michelle Obama, le 15 novembre 2018 dans une école de Los Angeles. — Willy Sanjuan/AP/SIPA

Lors d’une discussion publique à Los Angeles (Etats-Unis) ce jeudi, Michelle Obama a conseillé aux hommes de ne pas sous-estimer l’importance qu’ils peuvent avoir dans l’éducation d’une petite fille.

Interrogée par Tracee Ellis Ross, l’ex-Première dame américaine a estimé que le rôle seul d’une mère ne suffit pas à transformer une enfant en femme forte, comme le montre la séquence relayée par le Huffington Post.

« Mon père m’a toujours associée à tout »

Dans le cadre de la promotion de son livre Becoming, la mère de Malia et Natasha Obama s’est exprimée sur ce qui permet selon elle à des petites filles de développer une grande confiance en soi. Sa réponse est simple : l’attention des « hommes qui sont dans leur vie » et leur comportement envers elles.

Michelle Obama en veut pour exemple son propre cas. « Mon père m’a toujours associée à tout. Il ne faisait rien seulement accompagné de mon frère », a-t-elle raconté à la fille de Diana Ross. Même quand il s’agissait de boxer dans le sous-sol de la maison. « Comme ça, à chaque fois que mon frère apprenait quelque chose, j’apprenais aussi », a expliqué Michelle Obama.

« Aider les filles à se sentir aimées »

Voilà pourquoi l’ancienne occupante de la Maison Blanche assure aux pères, aux frères ou encore aux grands-pères qu’ils ont un rôle important à jouer pour « aider les filles à se sentir aimées et sûres d’elles ».

« J’ai eu un père très aimant qui m’a traitée comme son égale. Il ne m’a jamais dénigrée. Et mon frère a appris qu’il devait me respecter », a ainsi confié Michelle Obama.