Vin: La France applique-t-elle vraiment des droits de douane plus élevés que ceux des Etats-Unis, comme le soutient Trump?

FAKE OFF Le président américain a accusé la France de pratiquer des tarifs douaniers élevés sur le vin, alors que son pays appliquerait des droits de douane moins élevés. Globalement, les Américains appliquent des tarifs un peu moins élevés que ceux pratiqués par l’UE….

Mathilde Cousin

— 

Donald Trump en octobre 2011, dans le vignoble qu'il venait de racheter dans l'Etat de Virginie.
Donald Trump en octobre 2011, dans le vignoble qu'il venait de racheter dans l'Etat de Virginie. — Steve Helber/AP/SIPA
  • Dans un tweet, Donald Trump a accusé la France d'empêcher l'importation de vins américains en France en pratiquant des tarifs douaniers élevés, alors que son pays appliquerait des droits de douane moins élevés.
  • La France n'applique pas ses propres droits de douane. Ceux-ci sont communs à toute l'Union européenne.
  • « Les chiffres montrent que le niveau des droits de douane appliqués par les Etats-Unis aux vins tiers est globalement plus faible que les droits de l'UE pour les mêmes produits », explique la douane française.

Donald Trump aurait-il si peu apprécié son week-end à Paris ? Dans un tweet publié mardi, le président américain s'en est pris au vin, considéré comme un symbole de la France : « Au sujet du commerce, la France fait d’excellents vins, mais les Etats-Unis en font aussi. Le problème c’est que la France complique sérieusement la tâche des Etats-Unis pour la vente de vin en France, et fait payer d’importants droits de douane, alors que les Etats-Unis la facilitent pour le vin français, et font payer peu de droits de douane. Pas juste, doit changer ! »

FAKE OFF

La France était le deuxième exportateur de vin aux Etats-Unis en 2014, en valeur, selon France Agrimer. En volume, elle était le quatrième. L’Union européenne est elle le premier importateur mondial des vins américains, rappelle à 20 Minutes la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS).

La France n’applique pas ses propres droits de douane. Ceux-ci sont appliqués au niveau de l’Union européenne (UE) et ils n’ont pas évolué depuis 20 ans, explique une représentante de la douane française à 20 Minutes. L’UE n’applique pas non plus de droits spécifiques aux Etats-Unis. Ces droits sont applicables à tous les pays non-membres de l’UE.

Un argument d’une association californienne

Donald Trump, qui avait ajouté en 2011  un vignoble en Virginie à son empire commercial, semble reprendre des arguments du Wine Institute, une association qui représente 1.000 entreprises liées au vin californien. Sur son site, celle-ci déplore l’existence de droits de douane « protecteurs » pour l’exportation du vin américain. Selon le Wine Institute, l’UE applique un droit de douane compris entre 0.11 dollar (0.097 euro) et 0.29 dollar (0.26 euro) par bouteille de 750ml. A l’inverse, les Etats-Unis appliquent un droit de 0.05 dollar (0.044 euro) pour l’importation sur leur territoire d’une bouteille de 750 ml de vin sans bulles et un droit de 0.14 dollar (0.12 euro) pour un vin effervescent. Avantage aux Etats-Unis, selon le Wine Institute.

Pour le vin en bouteille, avantage aux Etats-Unis

Si l’on prend le vin importé en bouteille, les droits de douane appliqués par les Etats-Unis sont bien légèrement inférieurs à ceux appliqués par les pays de l’UE.

Pour le vin en bouteille de 750 ml, et avec un volume d’alcool inférieur à 14 %, les Etats-Unis appliquent un droit de douane de 5,6 euros par hectolitre, détaille une représentante de la douane française à 20 Minutes, en s’appuyant sur des données américaines. L’UE applique un droit de 13,1 euros par hectolitre pour les vins dont le volume d’alcool est inférieur à 13 % et qui sont produits à l’extérieur de l’UE.

Des droits légèrement plus élevés pour les Etats-Unis pour certains vins vendus en vrac

En revanche, pour les vins vendus en vrac et dont le taux d’alcool est supérieur à 14 %, les Etats-Unis font payer des droits légèrement supérieurs à ceux appliqués par l’UE. « Un litre de vin à 14,5 % volume importé dans l’UE supporte un droit de douane de 12 centimes d’euros, alors que le même litre importé aux Etats-Unis supporte un droit de 22 cents USD (0,19 euro) », détaille la douane. Selon cet organisme, le vrac « représente 25 % des volumes de vins français exportés aux Etats-Unis. » Léger avantage, ici, à l’UE.

Toutefois, toutes catégories confondues, « les chiffres montrent que le niveau des droits de douane appliqués par les Etats-Unis aux vins tiers est globalement plus faible que les droits de l’UE pour les mêmes produits », conclut la représentante de la douane.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fake off@20minutes.fr ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.