11-Novembre: Le cliché de Donald Trump et Vladimir Poutine qui n'a pas plu au Kremlin

DIPLOMATIE Le président russe n’est pas apparu à son avantage sur le cliché pris par un journaliste de l’AFP…

C. Ape.

— 

Donald Trump et Vladimir Poutine le 11 novembre 2018 à Paris
Donald Trump et Vladimir Poutine le 11 novembre 2018 à Paris — LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Quand on est en retard à une réunion entre chefs d’Etat pour célébrer le centenaire de l’armistice, ça se voit. Dimanche, à Paris, le président russe Vladimir Poutine est arrivé bien après ses homologues. Résultat, ces derniers étaient déjà installés sur l’estrade quand le chef d’Etat russe est arrivé. Et la situation a donné lieu à un cliché qui n’a plus plu au Kremlin.

Sur la photo prise par un journaliste de l’AFP, on peut voir le président américain Donald Trump se courber pour saluer son homologue russe. Un cliché dans un premier temps utilisé par l’agence d’Etat TASS, avant d’être rapidement retiré.

Une histoire de taille

Les médias russes pro-Kremlin observent en effet une règle implicite, rapporte Le Temps : ne jamais faire apparaître le chef d’Etat russe plus petit que les personnes qui l’entourent. Une règle difficile à respecter quand on sait que Vladimir Poutine mesure 1m70… contre 1m90 pour Donald Trump.

Comme le précise Le Temps, Vladimir Poutine est régulièrement moqué pour son usage supposé de semelles compensées et de discrets piédestaux.