«Midterms américaines»: Trump s'oppose au recomptage des voix en Floride

ÉLECTIONS Deux candidats républicains avaient gagné à l’issue d’un vote très serré…

20 Minutes avec agence

— 

Le président américain Donald Trump.
Le président américain Donald Trump. — Ron Sachs/NEWSCOM/SIPA

C’est comme d’habitude par un message sur Twitter que Donald Trump a demandé ce lundi aux autorités de Floride (Etats-Unis) de cesser le recomptage des voix après les élections de mi-mandat. Il estime qu'« un comptage honnête n’est plus possible » et dénonce une « infection massive » des votes.

« L’élection en Floride [doit] revenir à Rick Scott et Ron DeSantis », affirme le président américain, évoquant de « nouveaux bulletins sortis de nulle part » et d’autres « disparus ou truqués ». Une diatribe à laquelle le candidat démocrate en Floride Andrew Gillum a répondu d’un cinglant : « Vous avez l’air nerveux. »

L’écart se resserre

Deux candidats républicains sont sortis victorieux de l’élection de mi-mandat en Floride. Le gouverneur sortant Rick Scott a remporté l’élection sénatoriale, et Ron DeSantis a accédé au poste de gouverneur. Les résultats étant très serrés, la Floride a décidé – comme sa législation le permet – de faire un second décompte des plus de huit millions de suffrages, selon Reuters.

Depuis le début du recomptage, les deux républicains sont toujours en tête. Mais leur avance face à leurs opposants respectifs, Bill Nelson et Andrew Gillum, ne cesse de se réduire. Les résultats finaux seront connus jeudi 15 novembre.