VIDEO. Melbourne: Ce que l’on sait de l’attaque terroriste qui a fait un mort

AUSTRALIE Les policiers ont tiré sur un homme qui venait de poignarder des passants dans le centre de Melbourne…

V.V. (avec AFP)

— 

Melbourne (Australie). Un homme a été arrêté après avoir poignardé des passants dans la rue.
Melbourne (Australie). Un homme a été arrêté après avoir poignardé des passants dans la rue. — WILLIAM WEST / AFP
  • Un homme a poignardé des passants dans la rue à Melbourne.
  • Le premier bilan fait état d’un mort et de deux blessés.
  • La police a tiré dans la poitrine du suspect pour l’arrêter. Il a été conduit à l’hôpital où il a fini par succomber à ses blessures.

Les gens commençaient à quitter les bureaux pour profiter du début du week-end. Une attaque considérée comme terroriste a eu lieu à Melbourne (Australie), ce vendredi. Un homme a poignardé des passants dans le centre d’un quartier d’affaires, en tuant un et en blessant deux autres. 20 Minutes fait le point sur les premiers éléments de l’enquête.

Que s’est-il passé ?

Ce vendredi, aux alentours de 16h20 (heure locale), un homme armé d’un couteau a tué une personne et en a blessé deux autres en pleine rue dans le quartier d’affaires de Melbourne. Les premiers témoins ont expliqué que cet homme s’était mis à attaquer des piétons près d’un pick-up en flammes qui, apparemment, lui appartenait.

Sur des vidéos tournées par des passants, on aperçoit un homme de grande taille tentant de poignarder des policiers en faisant de grands moulinets avec les bras. Deux membres des forces de l’ordre essayent de l’arrêter, aidés par deux passants munis, pour l’un, d’une chaise et, pour l’autre d’un chariot de supermarché.

Au bout d’un moment et face à la menace, l’un des policiers finit par tirer dans la poitrine du suspect, afin de l’arrêter.

Quel est le bilan provisoire ?

Selon les secours, une personne est morte sur les lieux et deux autres ont été soignées sur place pour des blessures à l’arme blanche. L’une serait blessée au cou et « dans un état critique présumé ». L’autre a été hospitalisée avec une blessure à la tête mais son état exact n’est pas encore connu.

Quant à l’assaillant, il a été transporté à l’hôpital sous escorte policière et a fini par succomber à ses blessures.

S’agit-il d’une attaque terroriste ?

Daesh a revendiqué l’attaque à la mi-journée par le biais de son agende de propagande, Amaq. « L’auteur de l’opération (…) à Melbourne (…) était un combattant de l’Etat islamique et a mené l’opération en réponse à des appels à cibler des ressortissants des pays membres de la coalition » internationale antidjihadistes dirigée par les Etats-Unis, a indiqué Amaq.

Après avoir, dans un premier temps, indiqué que le suspect n’avait pas de lien connu avec le terrorisme, les autorités australiennes ont revu leur jugement, après avoir obtenu plus d’informations le concernant. Originaire de Somalie, il était connu des services de renseignements. Le suspect « était connu de nous » et son véhicule 4X4 était rempli de bouteilles de gaz, a indiqué Graham Ashton, le patron de la police de l’État de Victoria.