Chine: Une intelligence artificielle reconnaît les gens à leur démarche

TECHNOLOGIE Les policiers chinois utilisent une nouvelle solution de reconnaissance automatique basée sur l'analyse de la démarche des citoyens...

20 Minutes avec agence

— 

Un agent de la police chinoise. (illustration)
Un agent de la police chinoise. (illustration) — AFP

La technologie biométrique intéresse les autorités chinoises. À Pékin et Shanghai, les policiers ont recours à une nouvelle solution pour identifier les citoyens sur les enregistrements de  vidéosurveillance. Ils utilisent un logiciel de reconnaissance automatique capable d’identifier les individus grâce à leur démarche, selon les informations d' Associated Press relayées par BFM TV.

Cette nouvelle technologie mise au point par la société Watrix vient en complément des solutions de reconnaissance faciale déjà largement utilisées par les autorités chinoises. Elle permet d’identifier les individus y compris lorsqu’ils sont de dos ou le visage masqué.

Un système infaillible

Selon le PDG de la société Huang Yongzhen, le système est infaillible. « L’analyse de la démarche ne peut être trompée par une simple boiterie, le fait de marcher pieds nus ou un repli sur soi, car nous analysons toutes les caractéristiques d’un corps entier », a indiqué le responsable.

Le mois dernier, Watrix a annoncé une levée de fonds de 100 millions de yuans (12,6 millions d’euros) pour accélérer le développement de ses technologies. La société n’a cependant pas indiqué la manière dont sont gérées les données récoltées, ce qui pose des questions de confidentialité.

Surveillance de masse

La Chine ne lésine en tout cas pas sur les moyens technologiques pour surveiller les moindres faits et gestes de ses citoyens.

En 2016, le pays comptait 176 millions de caméras de surveillance, selon les estimations du cabinet de conseil IHS Markit. Il pourrait en accueillir près de 600 millions d’ici à 2020.