Norvège: Deux navires entrent en collision dans un fjord, sept blessés légers

ACCIDENT Les circonstances de l'accident ne sont pas encore claires...

20 Minutes avec AFP

— 

Les deux navires sont entrés en collision le 8 novembre 2018.
Les deux navires sont entrés en collision le 8 novembre 2018. — Marit HOMMEDAL / NTB Scanpix / AFP

Collision au large de la Norvège. Un navire militaire norvégien et un pétrolier maltais se sont percutés ce jeudi dans un fjord, faisant sept blessés légers. La frégate « KNM Helge Ingstad », qui revenait de l’exercice de l'Otan Trident Juncture 18, a subi une voie d’eau et a été évacuée après sa collision avec le tanker « Sola TS », a indiqué l’armée norvégienne.

Les circonstances de l’accident ne sont pas encore claires. La collision s’est produite peu après 4 heures dans le fjord Hjeltefjord, tout près de Bergen, selon l’armée. « Elle a pris beaucoup d’eau et il y a un réel danger qu’elle coule là où elle se trouve », a déclaré un responsable du Centre de secours de Sola, en charge des opérations.

Pas de risque de marée noire

Le bâtiment prenait beaucoup de gîte par l’arrière, l’eau arrivant quasiment au niveau de sa plateforme hélicoptère. Au total, 137 marins se trouvaient à bord du navire militaire et 23 à bord du pétrolier battant pavillon maltais, a-t-il précisé. « L’armée passe maintenant en vue tous les moyens disponibles dans la région pour porter assistance au "KNM Helge Ingstad" », a déclaré l’un de ses porte-parole, le lieutenant-colonel Ivar Moen.

C’est cette même frégate, construite en 2009, qui avait participé aux opérations de désarmement chimique de la Syrie entre décembre 2013 et mai 2014. Le pétrolier de plus de 62.000 tonnes n’a, quant à lui, que des dégâts légers et attend d’être remorqué vers un terminal pétrolier proche, selon le Centre de secours. « Une petite nappe de mazout venant de la frégate a été détectée mais rien de grosse ampleur », a précisé le porte-parole du Centre de secours.