VIDEO. Des intellectuels français appellent à libérer la pakistanaise Asia Bibi

PRISON Acquittée la semaine dernière après une condamnation à mort pour blasphème, Asia Bibi est toujours incarcérée...

20 Minutes avec AFP
— 
Asia Bibi a été acquittée après avoir été condamnée à mort pour blasphème
Asia Bibi a été acquittée après avoir été condamnée à mort pour blasphème — HANDOUT / BRITISH PAKISTANI CHRISTIAN ASSOCIATION / AFP

Malgré son acquittement par la justice pakistanaise, Asia Bibi est toujours incarcérée. Ce mercredi, plus d’une quarantaine d’intellectuels français ont signé un appel pour la libération « toutes affaires cessantes » de cette Pakistanaise chrétienne condamnée pour blasphème.

Cet appel, lancé par le philosophe Daniel Salvatore Schiffer, publié ce mercredi dans le quotidien Le Figaro, dénonce la sentence « abominable et rétrograde » qui avait frappé Asia Bibi. En 2010, elle a été condamnée à mort pour blasphème après une dispute avec des villageoises musulmanes au sujet d’un verre d’eau.

« Un enjeu de civilisation »

Les signataires, dont font partie des personnalités comme Elisabeth et Robert Badinter ou l’ex-ministre Luc Ferry, saluent le verdict « aussi juste que courageux » de la Cour suprême du Pakistan, qui avait décidé la semaine dernière d’acquitter la chrétienne. 

Des islamistes exigent toujours son exécution, et poussent le gouvernement du Premier ministre Imran Khan à signer un accord controversé avec eux. Ce qui a conduit à « repousser » voire « annuler » la libération d’Asia Bibi, déplorent les signataires de l’appel, qui voient dans cette situation « une négation, sinon un outrage, au droit lui-même ». « Outre une question d’humanisme, c’est un enjeu de civilisation », ajoutent les signataires, invoquant les principes de « la tolérance religieuse, la pluralité des idées et (…) l’égalité entre les sexes ».

Lundi, la maire de Paris Anne Hidalgo s’était dite prête à accueillir Asia Bibi et sa famille dans la capitale française. L’époux de cette dernière a demandé l’asile pour sa famille et des proches en Grande-Bretagne, au Canada et aux Etats-Unis.