Ouganda: L'ambassadrice turque se déguise en «Hélène de Troie» et crée la polémique dans son pays

SCANDALE Les nationalistes turcs ne veulent pas entendre parler des civilisations grecques et romaines…

20 Minutes avec agences

— 

L'ambassadrice turque en Ouganda, déguisée en Hélène de Troie à l'occasion de la fête nationale turque, le 29 octobre 2018.
L'ambassadrice turque en Ouganda, déguisée en Hélène de Troie à l'occasion de la fête nationale turque, le 29 octobre 2018. — Capture d'écran Twitter/@Parliament_Ug

La Turquie a rappelé ce samedi son ambassadrice à Kampala (Ouganda), en poste depuis cinq ans. Son tort ? S’être déguisée en Hélène de Troie lors d’une réception à l’occasion de la fête nationale turque. Le compte Twitter du parlement ougandais, dont la présidente assistait à la réception, a partagé des photos de Sedef Yavuzalp, portant une robe évoquant la mythologie grecque. Elle était accompagnée d’un officiel turc en toge, une couronne d’olivier sur la tête.

Un sujet sensible

Le quotidien nationaliste turc Sozcu a partagé ce samedi les photos. « Un grand scandale le Jour de la République, l’ambassadrice était Hélène, et son assistant Zeus », s’est indigné le journal. Dans la foulée, le ministère des Affaires étrangères a indiqué qu’une « enquête urgente » avait été ouverte. « Dans ce contexte, l’ambassadrice a été rappelée », a ajouté le ministère.

En Turquie, toute évocation de la présence des civilisations grecque et romaine sur le territoire suscite la colère des nationalistes. Selon les médias turcs, l’ambassadrice tentait de promouvoir l’année 2018 « Année de Troie ». Les vestiges de cette cité légendaire se trouveraient en effet sur un site archéologique près de Canakkale, dans l’ouest de la Turquie.