Inceste en Autriche: les victimes réunies dans un appartement

AMSTETTEN Il a été aménagé spécialement dans le complexe hospitalier d'une clinique psychiatrique...

Avec agence

— 

Dimanche, Kerstin, âgée de 19 ans, la fille aînée d'Elisabeth Fritzl, 42 ans, séquestrée et violée par son père Josef, a pu rejoindre les autres membres de sa famille dans l'appartement aménagé spécialement dans le complexe hospitalier de la clinique psychiatrique d'Amstetten.
Dimanche, Kerstin, âgée de 19 ans, la fille aînée d'Elisabeth Fritzl, 42 ans, séquestrée et violée par son père Josef, a pu rejoindre les autres membres de sa famille dans l'appartement aménagé spécialement dans le complexe hospitalier de la clinique psychiatrique d'Amstetten. — John Macdougall AFP/Archives

Les huit victimes du drame d'Amstetten, l'affaire d'inceste et de séquestration qui a ébranlé l'Autriche en avril, sont réunies depuis dimanche dans un appartement aménagé pour elles dans un hôpital de la ville, a annoncé ce mercredi leur avocat, Christoph Herbst.

«C'était un moment très émouvant, la famille est très heureuse d'être enfin réunie», a-t-il affirmé. Dimanche, Kerstin, âgée de 19 ans, la fille aînée d'Elisabeth Fritzl, 42 ans, séquestrée et violée par son père Josef, a pu rejoindre les autres membres de sa famille dans l'appartement aménagé spécialement dans le complexe hospitalier de la clinique psychiatrique d'Amstetten.

Atteinte d'un mal mystérieux

L'hospitalisation en service de réanimation de Kerstin à la mi-avril, inconsciente et atteinte d'un mal mystérieux, avait permis de révéler l'affaire le 27 avril: la séquestration d'Elisabeth, enfermée par son père pendant 24 ans dans la cave de la maison familiale à Amstetten, et les viols répétés d'où sont nés sept enfants, dont six toujours en vie.

Placée dans un coma artificiel dès son hospitalisation, elle en a été sortie par les médecins le 1er juin, a annoncé le directeur du service de réanimation, Albert Reiter.

Elisabeth, ses six enfants, âgés de 5 à 19 ans, et sa mère Rosemarie, qui ignorait tout de la double vie de son mari, vivent désormais ensemble dans cet appartement, à l'abri des médias et toujours sous surveillance médicale.

Le père en détention provisoire

«Cela doit leur permettre d'évoluer dans une atmosphère de vie normale», a ajouté Christoph Herbst.

Josef Fritzl, âgé de 73 ans, est, lui, en détention provisoire à la prison de Sankt Pölten, à une cinquantaine de kilomètres d'Amstetten.