Accident d'avion en Indonésie: L'une des boîtes noires a été récupérée

INDONESIE L'appareil s’est abîmé en mer lundi avec 189 personnes à bord...

20 Minutes avec AFP

— 

Quelque 150 sauveteurs, dont une quarantaine de plongeurs, ont été déployés sur le site de l’accident pour retrouver des victimes et des restes de l’appareil au large de Ujung Karawang, en Indonésie, le 30 octobre 2018.
Quelque 150 sauveteurs, dont une quarantaine de plongeurs, ont été déployés sur le site de l’accident pour retrouver des victimes et des restes de l’appareil au large de Ujung Karawang, en Indonésie, le 30 octobre 2018. — Achmad Ibrahim/AP/SIPA

L’une des deux boîtes noires de l’avion de la compagnie indonésienne Lion Air qui s’est abîmé en mer lundi avec 189 personnes à bord a été retrouvée, a annoncé jeudi le patron du Comité national de la sécurité des transports.

« Nous avons trouvé l’une des boîtes noires », a déclaré à l’AFP Soerjanto Tjahjono. « Nous ne savons pas si c’est le FDR (qui enregistre les paramètres de vol) ou le CVR (qui enregistre les sons dans le cockpit) ».

L’armée indonésienne avait annoncé mercredi avoir peut-être localisé l’épave de l’avion, grâce à des sonars. Pour récupérer les deux boîtes noires de l’appareil, un millier de personnes ont été mobilisées, dont des dizaines de plongeurs, de même que des hélicoptères et des bateaux.

50 sacs mortuaires contenant des membres humains ont été remplis

Le Boeing 737 MAX 8 de la compagnie à bas coût Lion Air, entré en service il y a seulement quelques mois, a disparu en mer de Java lundi. Peu auparavant, l’équipage avait demandé au contrôle aérien l’autorisation de revenir à Jakarta, son point de départ. Il avait pour destination Pangkal Pingang, localité de transit pour les touristes désireux de profiter des plages de l’île voisine de Belitung.

Les autorités, qui ont exclu la possibilité de retrouver des survivants, ont annoncé que près de 50 sacs mortuaires contenant des membres humains ont été remplis. Les dépouilles sont envoyées à l’hôpital pour des tests ADN.

Fait inhabituel, le ministre des Transports a pris la décision d’ordonner le limogeage de personnels de Lion Air. « Aujourd’hui, nous allons relever le directeur technique de Lion de ses fonctions et le remplacer par quelqu’un d’autre, de même que les techniciens » ayant donné leur feu vert au décollage de l’appareil, a déclaré Budi Karya Sumadi.