Philippines: Plusieurs milliers d'évacuations après le passage du typhon Yutu

CATASTROPHE NATURELLE Les Philippines sont affligées chaque année par une vingtaine de typhons, qui font des centaines de morts et aggravent encore la pauvreté qui frappe des millions de personnes…

20 Minutes avec AFP

— 

Le typhon Yutu a frappé le nord des Philippines, provoquant des milliers d'évacuations, le 30 octobre 2018.
Le typhon Yutu a frappé le nord des Philippines, provoquant des milliers d'évacuations, le 30 octobre 2018. — Bullit Marquez/AP/SIPA

Les vents ont rasé des maisons, arraché des toits et des poteaux électriques, déraciné des arbres. Aux Philippines, après le passage destructeur du typhon Yutu, les autorités ont procédé à l’évacuation préventive de milliers de personnes, ont annoncé les secours, ce mardi.

La tempête, passée juste au sud de la trajectoire du typhon Mangkhut qui avait fait des dizaines de mort le mois dernier, a déversé des trombes d’eau sur Luçon, l’île la plus peuplée de l’archipel. Yutu a touché terre à l’aube, accompagné de vents soufflant à 150 kilomètres par heure, avec des rafales jusqu’à 210 km/h.

« Les gens ont besoin d’être secourus »

Les secours étaient en train d’évaluer les dégâts. « On voit des branches sur les routes et ainsi de suite, mais ce sont les inondations qui détruisent les maisons ici », a déclaré Caroline Haga, porte-parole de la Croix-Rouge​, présente dans la province de Nueva Vizcaya. « Les gens ont besoin d’être secourus », a-t-elle ajouté. Près de 10.000 personnes habitant des zones de faible altitude ont fui leur domicile avant l’arrivée du typhon en raison des risques d’inondation.

Les responsables de la gestion des catastrophes ont souligné que Yutu était moins puissant que Mangkhut, qui avait fait plus de 100 morts, pour la plupart victimes d’un glissement de terrain dans la région minière d’Itogon. Les Philippines sont affligées chaque année par une vingtaine de typhons, qui font des centaines de morts et aggravent encore la pauvreté qui frappe des millions de personnes. Haiyan, un des typhons les plus violents à avoir jamais touché terre, avait dévasté le centre de l’archipel en novembre 2013, faisant plus de 7.350 morts ou disparus.