Tunisie: Une femme s'est fait exploser dans le centre de Tunis, 20 personnes sont blessées

ATTENTAT C'est le premier attentat dans la capitale tunisienne depuis 2015...

20 Minutes avec AFP

— 

Des véhicules de secours interviennent sur l'avenue Bourguiba à Tunis, où une kamikaze s'est fait exploser lundi 29 octobre.
Des véhicules de secours interviennent sur l'avenue Bourguiba à Tunis, où une kamikaze s'est fait exploser lundi 29 octobre. — FETHI BELAID / AFP

L’attaque a eu lieu en plein centre de Tunis. En Tunisie, au moins vingt personnes, dont quinze policiers et deux adolescents, ont été touchées par l'attentat suicide perpétré ce lundi par une kamikaze, qui s’est fait exploser à proximité des forces de l’ordre.

Cette femme, âgée de 30 ans, n’était pas considérée comme "extrémiste" par les services de sécurité, a indiqué le ministère dans un communiqué, sans autre précision sur son identité. D’après des sources policières, la kamikaze ne portait vraisemblablement pas de "ceinture d’explosifs" mais "plutôt une bombe artisanale". Rapidement, d’importants renforts de police sont arrivés sur les lieux et le secteur a été bouclé. Au moins deux personnes ont été interpellées, dont une dans des conditions mouvementées, a constaté la journaliste de l’AFP.

La Tunisie en état d’urgence depuis 2015

La kamikaze s’est fait exploser sur l’avenue Habib Bourguiba, la principale artère du centre de la capitale tunisienne, a déclaré Sofiène Zaag, porte-parole du ministère de l’Intérieur. De nombreuses boutiques de cette avenue commerçante ont rapidement baissé leurs rideaux, dans une atmosphère chaotique, selon une journaliste de l’AFP.

Il s’agit du premier attentat à secouer la capitale tunisienne depuis le 24 novembre 2015, qui avait fait douze morts parmi les hommes de la garde présidentielle. Trois ans après, l’état d’urgence reste en vigueur sur l’ensemble du territoire, et la présidence tunisienne a annoncé une nouvelle prolongation d’un mois le 5 octobre dernier.