Tuerie de la synagogue de Pittsburgh: Le pape dénonce un «acte inhumain de violence»

ETATS-UNIS Le pape François a exprimé sa «proximité à la ville de Pittsburgh, aux Etats-Unis, et en particulier à la communauté juive»...

20 Minutes avec AFP
— 
« Nous sommes à vrai dire tous blessés par cet acte inhumain de violence » a déclaré le pape François (illustration)
« Nous sommes à vrai dire tous blessés par cet acte inhumain de violence » a déclaré le pape François (illustration) — ANDREAS SOLARO / AFP

« J’exprime ma proximité à la ville de Pittsburgh, aux Etats-Unis, et en particulier à la communauté juive, touchée hier par un terrible attentat dans une synagogue », a déclaré dimanche le pape François après la prière de l’Angelus. « Nous sommes à vrai dire tous blessés par cet acte inhumain de violence », a-t-il martelé devant les fidèles de la place Saint-Pierre.

« Que le Seigneur nous aide à éteindre les foyers de haine qui se développent dans notre société, en renforçant le sens d’humanité, le respect de la vie, les valeurs morales et civiles », a encore commenté le pape argentin. Un Américain de 46 ans a été arrêté samedi après avoir abattu onze personnes et en avoir blessé six dans une synagogue de Pittsburgh (nord-est des Etats-Unis), commettant la plus grave attaque antisémite de l’histoire récente des Etats-Unis.

« Une action maléfique de meurtre de masse »

Le tireur, identifié par les autorités comme étant Robert Bowers, a fait irruption samedi matin dans la synagogue Tree of Life (Arbre de Vie) et crié « tous les juifs doivent mourir », selon des médias avant de tirer sur les fidèles réunis en ce jour du chabbat, le repos hebdomadaire juif, pour une cérémonie marquant la naissance d’un enfant. Le président Donald Trump a dénoncé « une action maléfique de meurtre de masse ».