Catalogne: Un an après l'échec de la sécession, Puigdemont lance un parti

INDEPENDANCE DE LA CATALOGNE Beaucoup de ses anciens alliés parient désormais sur des positions plus modérées ou pragmatiques et ont déjà refusé de rejoindre cette nouvelle formation baptisée « La Crida » (L’Appel)…

N.Sa avec AFP

— 

L'ancien président catalan Carles Puigdemont a lancé, depuis la Belgique, son nouveau parti le 27 octobre 2018.
L'ancien président catalan Carles Puigdemont a lancé, depuis la Belgique, son nouveau parti le 27 octobre 2018. — Josep LAGO / AFP

Poursuivre le rêve d’une Catalogne indépendante. Un an après avoir menacé l’unité de l’Espagne avec une tentative de sécession, l’ancien président catalan Carles Puigdemont a tenté samedi, depuis son exil en Belgique, de rassembler les séparatistes derrière lui en fondant un nouveau parti.

Carles Puigdemont - qui avait échappé à la justice en gagnant la Belgique - et son remplaçant à la tête de la région, Quim Torra, ont choisi cette date-anniversaire pour organiser le congrès fondateur de leur nouveau parti.

Continuer à lutter pour l'indépendance

Ils l’ont convoqué dans la ville catalane de Manresa, à quelques kilomètres de la prison de Lledoners où sont détenus des dirigeants indépendantistes, dont l’ancien vice-président de la région, Oriol Junqueras (ERC, Gauche républicaine catalane).
« Il y a un an, nous avions décidé que nous continuerions à lutter, quelles que soient les conditions et circonstances, et que nous nous engagerions à construire un meilleur pays, une République », a lancé Carles Puigdemont depuis Bruxelles, pour expliquer la formation de ce nouveau parti.

Dans un discours retransmis sur écran géant, il a fait allusion aux divisions apparues au sein du camp indépendantiste, en assurant qu’il s’agissait d'« avancer unis », plutôt que de se faire « des reproches ». Mais beaucoup de ses anciens alliés parient désormais sur des positions plus modérées ou pragmatiques et ont déjà refusé de rejoindre cette nouvelle formation baptisée « La Crida » (L’Appel).