VIDEO. Antisémite, complotiste et anti-Trump… Qui est l’auteur de la fusillade qui a fait onze morts dans une synagogue à Pittsburgh?

TERRORISME Plusieurs médias américains pensent avoir identifié l’auteur de la fusillade qui a fait de nombreux morts dans une synagogue samedi…

Benjamin Chapon

— 

Opérations de police et de secours à Pittsburgh après la fusillade ans une synagogue le 27 octobre 2018
Opérations de police et de secours à Pittsburgh après la fusillade ans une synagogue le 27 octobre 2018 — Alexandra Wimley/AP/SIPA

L’auteur de l’attentat antisémite à Pittsburgh, samedi, a été arrêté et placé en garde à vue par la police. Arrêté après des échanges de tirs avec la police, le tireur, qui a fait onze morts lors de son attaque dans une synagogue, en plein shabbat, aurait crié : « Il faut tuer tous les juifs. »

 

Selon plusieurs médias, le tireur serait un homme de 46 ans, nommé Rob Bowers et auteur de messages antisémites sur les réseaux sociaux. Il aurait proféré des menaces à caractère antisémite lors de l’attaque. Son profil révèle des obsessions néonazies. Son acte serait prémédité si l’on en croit ses derniers messages sur les réseaux sociaux dans lesquels il annonce son attentat. Lourdement armé d’un fusil d’assaut AR-15 et de plusieurs armes de poing au moment de l’attaque, l’homme est également adepte de théories du complot et anti-Trump.

Dénonciation de l’antisémitisme

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé samedi sa solidarité avec les Etats-Unis et les victimes : « Nous sommes solidaires avec la communauté juive de Pittsburgh. Nous sommes solidaires avec le peuple américain face à cette violence antisémite horrible. »

« C’est franchement une chose terrible, terrible ce qu’il se passe avec la haine dans notre pays et partout dans le monde », a déclaré Donald Trump, avant d’ajouter : « Et quelque chose doit être fait ». Le président américain a également souhaité renforcer la législation sur la peine de mort : « Quand des gens font ce genre de chose, ils devraient se voir infliger la peine capitale. »

La fille du président américain, Ivanka Trump, convertie au judaïsme a dressé le portrait en creux du tireur de Pittsburgh, pointant l’antisémitisme de son acte. L’Amérique est « plus forte » que les actes d’un « antisémite pervers et sectaire », a estimé Ivanka Trump.