Mexique: L'ouragan Willa, en catégorie 5, en route vers le nord-ouest du pays

CATASTROPHE Selon le Centre américain des ouragans (NHC), l’ouragan Willa devrait toucher les côtes mexicaines « dans l’après-midi ou la nuit de mardi »… 

20 Minutes avec AFP

— 

Le puissant ouragan Matthew
Le puissant ouragan Matthew — 20 minutes - Slideshow

Une tempête de catégorie 5, la plus élevée sur l’échelle de Saffir-Simpson. L'ouragan Willa, qui se dirige vers le nord-ouest du Mexique depuis le Pacifique, s'est renforcé, ce lundi, a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC).

« Les vents les plus violents ont atteint près de 260 km/heure avec des rafales importantes. Willa est un ouragan de catégorie 5 » devenant « extrêmement puissant », a annoncé le NHC dans son dernier bulletin.

Selon l’institut météorologique américain, l’ouragan se trouvait à 280 km des îles Marias et à 215 km du cap Corientes, au large des côtes nord du Mexique, à 10 heures, progressant à une vitesse de 10km/h. Willa devrait toucher les côtes mexicaines « dans l’après-midi ou la nuit de mardi », a-t-il ajouté.

Un « ouragan puissant, extrêmement dangereux au moment de toucher la côte »

Selon les prévisions du Service de météorologie mexicain (SMM), l’ouragan devrait frapper la zone sud de l’Etat de Sinaloa (centre-ouest), à la frontière avec l’Etat de Nayarit. Dans les zones côtières des trois Etats de Sinaloa, Jalisco et Nayarit, les écoles ont été fermées lundi et des messages de prévention étaient transmis à la population.

Selon le NHC, l’ouragan pourrait se renforcer lundi avant de perdre de la puissance mardi. Mais il restera un «ouragan puissant, extrêmement dangereux au moment de toucher la côte du Mexique », a-t-il précisé.

La progression de Vicente, une autre tempête tropicale, surveillée

Le SMM prévoit également que l’ouragan repasse en catégorie 4 mardi matin. Il devrait frapper le continent dans une zone peuplée de petites localités. A 100 km au nord se situe néanmoins le port de Mazatlan, qui compte 500.000 habitants, ainsi que la région touristique de Sinaloa, placés en « zone de vigilance » par les autorités.

Des vents violents et des vagues de cinq mètres sont attendus sur la côte. Les autorités mexicaines surveillaient également la progression d’une autre tempête tropicale, Vicente.

Lundi, elle se trouvait à 280 km au sud d’Acapulco, dans l’Etat du Guerrero, où les vents soufflaient à 75Km/h.