Miss Terre: Miss Liban perd son titre pour avoir pris une photo avec Miss Israël

CONFLIT Salwa Akar et Dana Zriek avaient posé, côte à côte, à l’occasion de la préparation du concours de Miss Terre 2018…

20 Minutes avec agence

— 

Miss Liban et Miss Israël posant ensemble lors du concours de Miss Terre 2018.
Miss Liban et Miss Israël posant ensemble lors du concours de Miss Terre 2018. — Capture d'écran Twitter/@NTarnopolsky

On les voit souriantes faisant ensemble le « V » de la victoire. Mais l’image, pourtant symbolique, n’a pas plu au Moyen-Orient. Pour avoir posé avec Miss Israël, Salwa Akar, la Miss Liban actuelle, a été disqualifiée par son propre pays. Le cliché a été pris en marge du concours Miss Terre 2018, qui se déroulera le 3 novembre aux Philippines. « Le Liban a privé sa Miss de son titre après ce selfie avec Miss Israël », rapporte sur son compte Twitter la journaliste israélienne Noga Tarnopolsky.

La photo a déclenché une colossale polémique. « Ma société organise des concours de beauté depuis vingt-cinq ans, et je n’accepte pas ce genre de comportements », a déclaré à L'Orient-Le Jour  Sawsan el Sayed, dirigeante de la société Al-Sawsan qui organisait le voyage de Miss Liban. « Il y a une hostilité historique entre le Liban et Israël, non seulement au niveau militaire, mais également au niveau culturel et dans les concours de beauté. »

« Je n’ai pas besoin d’un titre pour être moi-même »

La désormais ancienne Miss a expliqué à la directrice que « sa rivale israélienne lui avait parlé directement en arabe et qu’elle ignorait sa nationalité ». Dans un post Instagram, la jeune femme a précisé : « Je n’ai pas besoin d’un titre pour être moi-même. Je suis la paix, et je terminerai ce que j’ai commencé, avec ou sans votre soutien et votre amour. »

L’incident a tout de même pris des proportions gigantesques et politiques. Ofir Gendelman, porte-parole du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a ensuite appelé à « condamner l’apartheid libanais ».