Le leader controversé de Nation of Islam compare «les juifs à des termites», Twitter refuse de le suspendre

ANTISEMITISME Le réseau social explique que sa nouvelle charte sur le langage « déshumanisant » n’est pas encore entrée en vigueur…

P.B.

— 

Le leader de l'organisation religieuse américaine Nation of Islam, Louis Farrakhan, en 2013.
Le leader de l'organisation religieuse américaine Nation of Islam, Louis Farrakhan, en 2013. — Emily Zoladz/AP/SIPA

Twitter peine encore une fois à expliquer ses critères de modération. Alors que le réseau a fait du grand ménage ces derniers mois dans les milieux nationalistes américains, il n’a pas, pour l’instant, suspendu le leader controversé de l’organisation américaine Nation of Islam. Mardi, Louis Farrakhan a pourtant à nouveau dérapé, tweetant une vidéo dans laquelle il compare les juifs à des insectes.

« On m’accuse d’antisémitisme. Mais je ne suis pas antisémite, je suis anti-termite », a lancé, hilare, le leader afro-américain de cette organisation religieuse musulmane.

Des dérapages fréquents

A 85 ans, Farrakhan, qui prêche une « supériorité des noirs sur les blancs », n’en est pas à son premier dérapage raciste ou antisémite. Ses déclarations sont régulièrement épinglées par l’Anti-Defamation League, qui combat l’antisémitisme aux Etats-Unis.

Pour expliquer sa décision, Twitter a expliqué à BuzzFeed que sa nouvelle charte, qui doit interdire le langage « déshumanisant », n’était pas encore appliquée. Il serait temps.