Etats-Unis: New York «fête» son premier week-end sans fusillade depuis 1993

ETATS-UNIS Personne n'a été blessé par balle entre jeudi midi et lundi midi...

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de la police de New York, le 19 novembre 2015 dans un quartier de la ville américaine
Une voiture de la police de New York, le 19 novembre 2015 dans un quartier de la ville américaine — Andrew Burton GETTY IMAGES NORTH AMERICA

C’est une triste routine vieille d’un quart de siècle qui a été cassée à New York : la ville a connu son premier week-end sans fusillade depuis 25 ans.

« Nous avons passé vendredi, samedi, dimanche, sans aucune fusillade, ni homicide. C’est la première fois depuis des décennies et c’est quelque chose dont non seulement la police new-yorkaise mais tous les New-Yorkais peuvent être fiers », a souligné James O’Neill, chef du NYPD, lors d’un point de presse. Le dernier week-end sans aucune fusillade remontait à 1993, selon la police de cette ville de 8,5 millions d’habitants.

Cette parenthèse - dont s’est félicité le maire démocrate Bill de Blasio - a commencé jeudi à la mi-journée, après qu’un homme au volant d’une Nissan noire en a blessé un autre par balle dans le quartier de Canarsie à Brooklyn, avant de prendre la fuite. Elle s’est terminée lundi à 13h15, lorsqu’un homme de 27 ans a pris une balle dans le pied dans le Bronx.

Le nombre de meurtres repart à la hausse

Le nombre de fusillades est en baisse dans la capitale financière américaine : au 7 octobre, quelque 600 personnes avaient été prises dans une fusillade depuis le début de l’année, soit une baisse de 1,1 % par rapport à la même période de 2017. Mais cette légère diminution n’empêche pas des pics : le week-end des 6 et 7 octobre avait été « terrible », avec plusieurs fusillades à Brooklyn et dans le Bronx, a indiqué un autre responsable, Terence Monahan, sans donner de chiffres précis.

Et le nombre de meurtres, après avoir connu un plus bas en 2017 avec 292 meurtres au total - un record à la baisse depuis les années 1950 - est à nouveau à la hausse cette année. Sur la première moitié de 2018, la ville a enregistré 147 meurtres, soit une hausse de 8 % par rapport à la même période de 2017, pour la plupart concentrés dans quelques quartiers de Brooklyn et du Bronx.