Japon: Le DJ américain David Morales arrêté pour détention d’ecstasy

DROGUES Le DJ américain était en possession de 0,3 gramme de MDMA…

20 Minutes avec agences
— 
Illustration de cachets de MDMA.
Illustration de cachets de MDMA. — WANG HUI-HUA / SIPA

David Morales a été arrêté ce dimanche à l’aéroport de Fukuoka (Japon) pour trafic de drogue présumé. Au moment de passer la douane, une minuscule dose de MDMA ( ecstasy), 0,3 gramme pour être précis, a été découverte dans les bagages du DJ américain, a annoncé la police japonaise.

« Il a été arrêté pour violation présumée de la loi sur le contrôle des stupéfiants et des psychotropes », a déclaré un porte-parole de la police. Selon le journal Sankei Shimbun, le DJ de 56 ans aurait démenti tout trafic : « Ce n’est pas à moi. [Quelqu’un] a pu essayer de me piéger », aurait-il déclaré.

Sept ans de prison maximum

Le DJ, lauréat d’un Grammy de meilleur remixer de l’année en 1998, devait se produire à Fukuoka ce samedi et à Tokyo ce dimanche. Mais le Japon a une politique antidrogue extrêmement répressive. La détention d’ecstasy, quelle que soit la quantité, est passible d’un maximum de sept ans de prison et une amende de trois millions de yens (22.800 euros).

En 1980, Paul McCartney avait passé neuf jours dans une prison de Tokyo pour détention de drogues. Il avait été surpris à l’aéroport avec de la marijuana dans sa valise, probablement l’affaire de stupéfiants la plus célèbre au Japon.