Corée du Nord: Accord pour un sommet entre Trump et Kim «le plus tôt possible»

DIPLOMATIE Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a rencontré le dirigeant nord-coréen dimanche durant environ deux heures…

N.Sa avec AFP
— 
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo (à gauche) a rencontré le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 7 octobre 2018 en vue de l'organisation dun deuxième sommet.
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo (à gauche) a rencontré le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 7 octobre 2018 en vue de l'organisation dun deuxième sommet. — AP/SIPA

Bientôt les retrouvailles ! Les Etats-Unis et la  Corée du Nord sont d’accord pour organiser un deuxième sommet « le plus tôt possible », a annoncé dimanche la présidence sud-coréenne à Séoul, où le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a fait part de discussions « productives » sur la dénucléarisation avec Kim Jong-un à Pyongyang.

Le chef de la diplomatie américaine a rencontré le dirigeant nord-coréen dimanche durant environ deux heures, avant de partir pour Séoul dans le cadre d’une tournée asiatique qui l’a déjà mené au Japon et doit encore le conduire en Chine.

Visite d’un site d’essais nucléaires démantelé

« Nous avons continué à progresser sur les accords passés lors du sommet de Singapour », avait twitté plus tôt le secrétaire d’Etat américain. De son côté, Kim a salué « une bonne rencontre ». « Cela a été une très bonne journée qui promet un bon avenir (…) pour les deux pays ».


Le leader nord-coréen a également invité des inspecteurs à visiter le site d’essais nucléaires de Punggye-ri, que Pyongyang a démonté en mars, « pour confirmer qu’il a été complètement démantelé », selon le compte-rendu de la rencontre fourni par le Département d’Etat.

Trump « impatient » de rencontrer Kim

Selon l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, durant la rencontre avec Mike Pompeo, Kim Jong-un a « exprimé sa gratitude envers le président Trump pour ses efforts sincères » visant à la mise en oeuvre de l’accord de Singapour.
« Kim Jong-un a apprécié le développement positif de la situation dans la péninsule coréenne (…) (et a) expliqué en détail les propositions pour résoudre la question de la dénucléarisation », a poursuivi KCNA.

Donald Trum s’est quant à lui dit « impatient » de revoir le leader nord-coréen sur son compte Twitter.

Ce voyage constitue la quatrième visite de Mike Pompeo alors qu’un possible accord historique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord prend forme.