Un policier blanc de Chicago reconnu coupable du meurtre d'un adolescent noir

ETATS-UNIS Jason Van Dyke avait fait feu à 16 reprises, alors que Laquan McDonald marchait au milieu de la chaussée avec un couteau...

P.B.

— 

Le policier Jason Van Dyke lors de son procès pour le meurtre de Laquan McDonald, le 2 octobre 2018.
Le policier Jason Van Dyke lors de son procès pour le meurtre de Laquan McDonald, le 2 octobre 2018. — Antonio Perez/AP/SIPA

Les images avaient choqué l’Amérique. Jason Van Dyke, le policier blanc qui avait abattu Laquan McDonald, un adolescent noir de 17 ans de 16 coups de feu en octobre 2014, a été reconnu coupable de meurtre au second degré, vendredi. C’est l’équivalent d’un homicide volontaire avec circonstances atténuantes. Il connaîtra sa peine de prison lors une prochaine audience.

Jason Van Dyke a également été reconnu coupable de 16 charges de violence avec une arme à feu avec circonstances aggravantes, pour chacun des 16 tirs. Chaque condamnation est passible d’au moins six ans de prison. Il pourrait donc passer le reste de sa vie (96 ans) derrière les barreaux.

Le policier comparaissait pour meurtre au premier degré. Il était accusé d’avoir abattu à distance un jeune homme de 17 ans, Laquan McDonald, en octobre 2014, alors que ce dernier marchait au milieu de la chaussée, un couteau à la main. Le jury a finalement choisi le meurtre au second degré, concédant qu’il avait pu croire, à tort, qu’il était en danger.

Des émeutes redoutées

Les policiers avaient affirmé que l’adolescent se dirigeait vers eux. Mais un enregistrement vidéo de la scène montre que Laquan McDonald, qui marchait de manière erratique au milieu de la chaussée, tentait de s’éloigner des officiers. Jason Van Dyke a fait feu à 16 reprises alors qu’il se trouvait à environ trois mètres, continuant de vider chargeur alors que le jeune homme était à terre.

La ville de Chicago redoutait de possibles éruptions de violence à l’annonce du verdict. « S’ils acquittent le flic tueur, la ville doit s’arrêter », lançait un petit groupe de manifestants à l’extérieur du tribunal.