Royaume-Uni: Les applaudissements désormais interdits à l’université de Manchester

SILENCE L'applaudissement silencieux, inspiré de la langue des signes, est privilégié...

20 Minutes avec AFP

— 

Des femmes applaudissent lors d'une conférence à North Charleston (image d'illustration).
Des femmes applaudissent lors d'une conférence à North Charleston (image d'illustration). — Sean Rayford / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

A Manchester au Royaume-Uni, l’Union des étudiants a supprimé les applaudissements et les cris de ses événements, pour favoriser l’intégration de jeunes en difficulté, annonce la BBC.

Les représentants de l’Union des étudiants de l’université de Manchester ont voté pour remplacer les acclamations bruyantes par l’équivalent de l’applaudissement en langage des signes : ce geste consiste à agiter les mains en l’air, sans bruit. Cette méthode a déjà été mise en place par les membres de Nuit Debout et les militants d’Act-up lors de leurs réunions.

Des événements plus « inclusifs »

Selon Sara Khan, une représentante de l’Union, les applaudissements classique peuvent poser des problèmes à des étudiants autistes, sourds ou présentant des troubles sensoriels. Le bruit provoqué par les claquements des mains ou les cris d’approbation de l’audience peuvent décourager certains jeunes d’assister à des événements pourtant ouverts à tous.

Au contraire l’applaudissement en langue des signes « encourage un environnement respectueux », selon Sara Khan. L’initiative a été vivement critiquée par certains, accusant le syndicat de trop « couver » les étudiants.

Cette nouvelle manière de s’exprimer sera privilégiée lors des débats et des discussions. Le syndicat cherche à rendre les rencontres entre étudiants plus « inclusives », favorisant ainsi la diversité des échanges.