Un anaconda géant a-t-il vraiment été découvert au Brésil?

FAKE OFF Une vidéo prétend montrer un anaconda géant de plus de 400 kilos et de 10 mètres découvert dans un chantier brésilien...

Alexis Orsini

— 

La photo d'un prétendu anaconda géant, en circulation depuis 2014.
La photo d'un prétendu anaconda géant, en circulation depuis 2014. — capture d'écran
  • Une vidéo relayée par la page Facebook « BuzzDays » est censée montrer la découverte d'un anaconda géant au Brésil.
  • Il aurait été trouvé dans un chantier et pèserait plus de 400 kilos, en plus de mesurer 10 mètres.
  • La vidéo en question reprend en fait une séquence filmée en 2015 sur une autoroute brésilienne, et utilise des photos en circulation depuis 2014.

Comment s’assurer d’attirer l’attention de ses lecteurs quand on est, comme « BuzzDays », une page Facebook spécialisée dans la création « de buzz » ? Par exemple en relayant la prétendue découverte, au Brésil, d’un « anaconda géant de plus 400 [kilos] », vidéo à l’appui.

Cette séquence de 40 secondes montre d’abord le serpent mort, filmé sur toute sa longueur, dans la dépanneuse où on l’a attaché avec une chaîne. La vidéo se conclut avec la diffusion de deux clichés : celui de deux ouvriers posant à côté de l’impressionnant serpent étendu dans une pelleteuse, et celle du même reptile photographié de plus loin.


Si ce lien Facebook date du 29 septembre, « l’info » autour de cette découverte remonte à février 2016. Elle avait notamment été reprise par différents médias du monde entier – du Daily Mail à La Dépêche – qui évoquaient sa découverte par les ouvriers « sur un chantier d’Altamira […] après l’explosion d’une grotte ». Or, si l’anaconda visible sur la dépanneuse a bel et bien existé, il n’a jamais été découvert dans les circonstances évoquées… et ne correspond nullement au reptile photographié dans la pelleteuse.

FAKE OFF

L’intox trouve sa source dans une vidéo mise en ligne sur la chaîne YouTube du dénommé Alexandre Flores, le 1er février 2016. Sa légende indique en effet que le serpent aurait été découvert après l’explosion d’une caverne située près de l’usine de Belo Monte, un projet controversé de barrage brésilien. Les mensurations colossales attribuées à l’anaconda proviennent également de cette brève description, affirmant qu’il pèse « 400 kilos, pour une longueur de 10 mètres et un diamètre d’un mètre ».

Visionnée plus de 4,5 millions de fois depuis février 2016, cette vidéo sert de source aux différents articles consacrés à cette « découverte » – malgré son authenticité plus que douteuse, confirmée par les contenus invraisemblables publiés parallèlement sur la chaîne du vidéaste, tels que la prétendue apparition d’un fantôme dans une bouteille ou des « observations » d’Ovnis.

En réalité, l’anaconda filmé sur la dépanneuse a été découvert... sur une autoroute brésilienne. Mise en cause dans la mort du serpent, l'entreprise en charge du chantier de Belo Monte a démenti « l’info » dès le 2 février 2016, dans un tweet : « L’info sur un anaconda de 10 mètres trouvé à Belo Monte est FAUSSE. L’anaconda visible dans la vidéo [devenue virale sur Internet] a [en réalité] été trouvé sur une autoroute à Mato Grosso […] en septembre 2015. »

A l’époque, le média brésilien Globo avait bien consacré un article à la découverte d’un anaconda « de près de 7 mètres » sur cette voie de circulation fréquentée, où il aurait été percuté par un camion. On reconnaît clairement, dans la vidéo liée, l’anaconda filmé dans la première partie de la vidéo d’Alexandre Flores : Globo montre le moment où il est attaché à une chaîne puis tracté sur la dépanneuse.

Des photos qui circulent depuis 2014

D’où proviennent en revanche les photos des ouvriers qui posent à côté du reptile posé dans une pelleteuse ? On en trouve trace dès 2014, lorsqu’une rumeur – relayée sur WhatsApp et Twitter, notamment – les présentait comme en provenance de la centrale brésilienne hydroélectrique de Jirau, un autre chantier de grande envergure.

Il s’agit d’ailleurs du principal point commun entre Belo Monte et Jirau, les lieux identifiés tour à tour par cette rumeur : ces deux chantiers ont suscité d’importantes contestations, en raison de leur impact écologique négatif, particulièrement décrié par leurs opposants.

Si l’hypothèse d’un photomontage reste envisageable pour l'anaconda installé dans la pelleteuse, sa taille impressionnante peut s’expliquer par la perspective du cliché : la deuxième photo, prise de plus loin, permet de constater qu’il est en réalité bien moins grand qu’il n’y paraît sur le gros plan – et loin des 10 mètres évoqués par la rumeur.

Une intox similaire circulant sur la découverte d’un prétendu reptile géant offre un bon exemple des dimensions trompeuses d’une image fixe. Une rumeur populaire apparue dès 2012 montrant, en photo, un reptile colossal soi-disant trouvé dans la mer rouge, se base en fait sur des modèles de soldats en taille réduite photographiés par des étudiants vietnamiens en 2010.

Intitulé « L’armée vietnamienne maîtrise un serpent géant », ce projet scolaire jouait sur l’échelle de la prise de vue pour donner l’illusion d’un reptile aux proportions hors-normes.

Le plus grand serpent (en captivité) connu à ce jour vit au Kansas et s'appelle Medusa : ce un python réticulé de 7,67 mètres a été immortalisé dans le Guinness World Records en 2011. Si un cousin éloigné, long de près de 8 mètres, a depuis été découvert en Malaisie, il est mort trois jours après sa soudaine notoriété.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la  désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.